NATION
POLITIQUE
INTELLIGENCE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SOCIETES
CHRONIQUES
CULTURE
SPORT

15 janvier 2009

Adjamé / La Fesci et la population s’affrontent à la machette Des blessés graves, des magasins et véhicules incendiés

Actualites QuotidienL'Intelligent d'Abidjan

Adjamé, quartier cosmopolite d’Abidjan, a été le théâtre de violents affrontements,
hier entre les éléments de la fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire
(Fesci) et les jeunes de cette localité. Pendant plus de cinq (5) heures d’horloge,
les deux parties se sont livré une bataille impitoyable et sans merci. A l’arrivée
de notre équipe de reportage, aux environs de 9h, la situation était déjà intenable
et même surchauffée. D’un côté, il y avait des éléments de la Fesci, appuyés,
semble-t-il, par le GPP et de l’autre côté, des centaines de jeunes du quartier «
Marie-Thérèse » déterminés à en découdre avec l’adversaire. Au milieu des deux
groupes, se trouvent des éléments de la police nationale, étrangement restés sans
aucune réaction. « Nous n’avons pas encore reçu l’ordre d’agir donc nous ne pouvons
pas intervenir… » lance un élément de la police manifestement dépassé par les
événements. Entre-temps, les esprits se chauffent et les jets de pierres
commencent. D’un côté comme de l’autre, on se lapide sans autre forme de procès.
Puis les machettes, les haches et les gourdins sortent. La police ne réagit
toujours pas. C’est donc la débandade dans tous les coins et recoins d’Adjamé.
Jeunes, vieux, femmes et enfants, tous prennent leurs jambes à leur cou et courent
dans tous les sens. Les boutiques, réparateurs d’appareils électro-ménagers,
charbonniers, cordonniers, couturiers et autres, mettent la clé sous le paillasson,
et déguerpissent les lieux, de peur d’être agressés. Adjamé devient, de ce fait,
un quartier totalement mort. Pendant ce temps, les affrontements se poursuivent et
se durcissent davantage. La Fesci, en dépit des renforts venus des cités d’Abobo,
de Mermoz et de la cité rouge, a du mal à contenir les assauts répétés des «
Adjamois ». A 11h30mn, la fédération
estudiantine enregistre son premier blessé grave. Puis un deuxième, ensuite un
troisième. Les étudiants sont aux abois. Aux environs de 12h30mn, ils sont sauvés
in extremis par un détachement des FDS qui, à l’aide des gaz lacrymogènes,
parviennent à disperser les deux camps. Chacun repart donc dans sa base en
promettant de réagir incessamment. Au moment où nous quittions les lieux, les FDS
avaient pris possession des lieux. Mais, que de dégâts déjà consommés ! Selon un
témoin oculaire qui a requis l’anonymat, tout serait parti d’une discussion dans un
maquis à Adjamé, lundi dernier, entre deux éléments de la Fesci et un jeune du
quartier « Marie-Thérèse ». Selon notre interlocuteur, au cours des échanges qui
ont été très houleux, un des éléments de la Fesci aurait administré une paire de
gifles à son vis-à-vis. Il s’est donc en suivi une rude bataille, au cours de
laquelle, l’étudiant aurait été
copieusement tabassé. Dans la soirée du lundi 12 au mardi 13 janvier 2009,
l’élément de la Fesci aurait saisi sa hiérarchie qui, selon notre informateur,
aurait donné l’ordre d’incendier tous les magasins et autres véhicules situés aux
encablures de la société « Edipress ». Hier matin donc, les jeunes de «
Marie-Thérèse » sont rentrés dans une colère noire, à la vue de tous les magasins
incendiés dans leur quartier. C’est, au dire de notre interlocuteur, la raison de
leur réaction qui a abouti aux violents affrontements avec la Fesci. En tout cas,
hier, les populations de cette localité ont vécu, des heures durant, un véritable
enfer du fait notamment des affrontements, qui ont fait plusieurs blessés graves,
en plus d’importants dégâts matériels.On dénombre, à cet effet, 5 blessés graves et
3 blessés légers du côté de la Fesci. Joint hier, au téléphone, le SG de le Fesci,
M. Augustin Mian a estimé que ce
n’est pas sa structure qui a incendié les magasins et les véhicules à Adjamé. « Je
condamne l’attitude des riverains, car c’est moi qui ai demandé aux Fds de
sécuriser cette zone pour éviter tout affrontement » a-t-il indiqué avant de
relever que des pourparlers sont en vue pour juguler cette crise.

JJ

35 Commentaires »

  1. Tu es qui pour demander aux FDS de securiser cette zone. Tu es tout vieux au lieu de chercher à finir tes études tu restes coincé dans cette université pour faire croire que Cocody compte 60.000 etudiants. Moi j’encourage tous les jeunes d’Adjamé à mettre à casser du “FESCI”. Livrez la guerre à la FESCI sans relache, toute la jeunesse de Côte d’Ivoire vous soutiendra et profitera pour mettre un terme à la FESCI. Demandez aux mìliciens du GPP ou je ne sais quoi, ils en savent quelque chose. Les habitants de Yopougon ne les ont pas râté un seul instant. Profitez de cette situation pour mettre un terme à la FESCI. S’ils croient que Adjamé c’est l’université ils se sont fortement trompés. Badjamois je vous fais confiance frappez les pour que desormais que desormais la violence gratuite de la FESCI cesse. Tous ceux qui jouent les FESCISTES sont des villageois eux tous frappez les pour qu’ils aient prochainement peur de toucher à un seul ivoirien. Vous quittez vos villages pour vouloir chercher à terreoriser les abidjanais, vous êtes mal tombés. Badjamois frappez les et brûlez les cités universitaires pour qu’ils retournent chez eux au village. Aucun de leurs parents à Abidjan ne les accepteront chez eux. Et puis n’admettez qu’ils reviennent s’installer aux 220 lgts. Chassez ces etudiants des 220 lgts. Faites en sorte qu’on ferme ces cités universitaires. Ils ont cherché il faudrait qu’ils sachent qu’ils ont croisé plus fous qu’eux. Quels sont ces etudiants qui passent tout leur temps à terroriser la population alors que c’est avec l’argent du contribuable qu’on les entretient. Je vous demande de chasser tous ces etudiants de Badjam.

    Commentaire par zye voit et bouche parle — 15 janvier 2009 @ 6:08

  2. le president gbagbo lui-meme dit qu’il les soutient.donc qui d’autre peut parler ancore? des delinquants ce disent etudiant ce mettent a tout casse et detruire sur le seuls fait qu’il ont leurs parain sanguinaire president avec eux.n’espa la la fin de la republique s-il y a a une.des voyou sont couvert entretenir par un regime qui ce veut democratique et aussi defensseur de la population ivoiriennes,mais qui au meme moment defend des des criminels et assassint appele fesci .vraiment avec c’est pof aux pouvoir,la cote d’ivoire aura eue pour sont comptes et sont lot humiliation.

    Commentaire par cakou — 15 janvier 2009 @ 6:27

  3. Le maire loubard rdr d’Adjamé a fini par contaminer ses administrés. Voilà ce qu’il en coute de tolérer la gangrène

    Commentaire par XIX — 15 janvier 2009 @ 7:04

  4. Je confirme et j’en suis désolé, la FESCI, c’est une merde. J’ai assisté à des racquettes et violences envers de simples citoyens traversant de nuit les cités étudiantes, des pères de famille (employeurs) se voir violentés. J’ai honte de cette racaille qui n’a pas conscience de son niveau intellectuel si bas et de la haine qu’elle cultive dans le reste des Ivoiriens. Entendre des étudiants de la fesci se réjouire d’avoir violé des filles dont ils n’ont aucune connaissance de l’état sanitaire, si c’est pas la misère ça, je veux qu’on m’explique…
    Allez, Banzaï mes frères…Que Dieu et notre conscience nous aident!!!

    Commentaire par Dougs — 15 janvier 2009 @ 8:26

  5. Excuses pour la faute “…se voir violenter…”

    Commentaire par Dougs — 15 janvier 2009 @ 8:31

  6. Bravo, Bravo encore bravo les jeunes D’adjame.Demain sera le tour d’abobo .La bataille vient de commencer, adjame a donne le coup d’envoi.Oeil pour oeil, dent pour dent.S’ils vous attaquent encore ,repondez avec une contre-attaque tres tres violente.Ces imbeciles de Fesci pensent que la CI leur appartienne.Les indentifier et les requiperer partout a Abidjan ou ils se retrouvent et les corriger normalement.Les jeunes d’adjame, s’ils les fescistes appellent du renfort des autre cites,vous fetes de meme en appelant vos renforts d’abobo ,Anyama, yop ……etc.vous avez la benedition des ivoiriens.

    Commentaire par Bonfils — 15 janvier 2009 @ 10:07

  7. La Fesci, une vraie gangrène,une milice, un Pouvoir Désordre!!!
    Dire qu’il ya que dans ce Pays que des jeunes peuvent décider à leur Gré de casser d’autres Jeunes,et cela , à la machette ,à l’arme blanche.Quand on voit la rapidité avec laquelle ils se réunissent pour mettre en route le pouvoir du mal , ya de quoi s’inquiéter pour ce PAYS.
    Toutes leurs actions n’ont aucune orientation pour leur bien-être ou le bien-être des ETUDIANTS, toutes leurs actions sont violentes.LA Côte D’Ivoire a créé une FEDERATION MAFIEUSE. Au fait elle s’est installée par le JEU TROUBLE DES POLITIQUES.
    Ya qu’à regarder un peu le TABLEAU POLITIQUE; que des gars de la FESCI!
    SORRO, BLE G,EUGENE DJ ETC…

    ON EST MAL BARRE, ON EST VRAIMENT MAL BARRE! J’ai regardé un peu dans les autres pays, Une telle fédé n’existe pas; que DIANTRE avions nous créé comme ça!!! OOOH!!!

    Et dire qu’il sera difficile d’éliminer cette gangrène; en tout cas je ne vois plus comment!!!!

    AH! LE PROCHAIN POUVOIR DOIT ETRE VRAIMENT FORT ET SOLIDE!!! YA TROP DE VILAINERIES A ERADIQUER:
    Fraudes sur la Nationalité, Problèmes d’immigrations incontrolables, insalubrité, déchets toxiques, Gestion du cacao( 1er producteur),impunité,etc…puis FEDERATION MAFIEUSE!!!
    il faut déplacer les FDS pour eux?!! AH CE PAYS LA EST GATE!!!!
    Les gars pour une fois on est tous d’accord.Je vous assure que si on fait un vrai sondage dans la population ivoirienne, Ce sera 99% contre la FESCI!!!
    MERCI

    Commentaire par OUATTARA AMADOU — 16 janvier 2009 @ 11:27

  8. à la fesci on trouve tout le monde ,oui les étudiants ivoiriens de tout bord,ce n’est pas un parti politique. arrêtez donc de raconter des bêtises.

    Commentaire par gbadjou — 16 janvier 2009 @ 12:01

  9. Dans les écrits il n’est pas dit que la FESCI est un parti politique, il est dit que la FESCI a des méthodes mafieuses et expéditives. Elle a créé aujourd’hui des HOmmes qui sont aujourd’hui au devant de la scène politique. Pas étonnants que tout soit melangé dans ce pays; chacun fait ce qu’il veut.
    GBADJOU relie les commentaires; c’est comme ça vous commencez palabres!!!

    Commentaire par OUATTARA AMADOU — 16 janvier 2009 @ 12:20

  10. salut,c’est vraiment dommage pour ce qui s’est passe à adjamé.j’ai l’impression que la fesci se prend pour une mafia que nulle ne peut destabiliser mais elle se trompe car rien ne peut contre le soulevement de tout une population qui en a marre des exactions commises par la fesci et de surcroit qui sont tolerees par le pouvoir.cette organisation est à dissoudre simplement et purement sinon …………………… .

    Commentaire par krepin — 16 janvier 2009 @ 12:31

  11. il faut plutot chasser du pouvoir celui qui a creee la desci est lentretient au frait du contribuable lezer que nous somme.gbagbo est celui qui ordonne les viols et tuerie de la fesci.

    Commentaire par BLOKO — 16 janvier 2009 @ 3:29

  12. Pour mémoire, rappellez vous que la FESCI a eu maille à partir avec la population de Port Bouët il y a des années en arrière, aujourd’hui c’est Adjamé. C’est vraiment dommage pour un syndicat d’étudiants qui est devenue une bande de voyous et de délinquants. Que le peulpe se réveille et mette ces voyous hors des cités universitaires afin que d’honnêtes gens les occupent comme celui de Yopougon qui est revenu aux policiers. S’ils sont garçons, ils n’ont qu’à aller les récupérer avec leurs méthodes mafieuses. Ils verront qui a mis l’eau dans coco.
    Chers étudiants, sachez que si ça continue et comme le Gouvernement ne peut pas vous chasser, le peuple prendra ses responsabilités et mettra fin à votre règne. Bravo Adjamé. Et comme leurs renforts vienne des autres cités, nous allons bientôt leurs rendre des visites dans ces différents cités.
    La lutte ne fait que commencer, pourquoi ne pas y croire. Sans crainte, avançons pour finr avec la FESCI.

    Commentaire par Zéti Mara — 16 janvier 2009 @ 3:40

  13. Sur ce site, il y a beaucoup de personnes qui ont été chassées des écoles pour insuffisance de resultats et qui en veulent plutot à la FESCI. D’après les recoupements, ce sont les délinquants (certainement des rebelles infiltrés) entretenus par le maire loubard d’Adjamé qui ont commencé l’agression. D’ailleurs le surmon de leur quartier consequemment appelé “quartier VOYOU” est assez révélateur. Un maire qui n’est pas lui-même un voyou n’acceptera pas un tel nom dans sa commune.

    Commentaire par XIX — 16 janvier 2009 @ 3:58

  14. je reponds a cet imbecile de XIX,les elements de FESCI ont coin de bon comme Diplome?BAC ivoirien mon cher depius 2000 le bac ivoirien = 0.Quelque chose qui s’achete au marche noir.Le resultat est la (la fesci) qui empeche les bons eleves et etudiants a aller souvent a l’ecole.La guerre est declaree a la fesci desormais a ABIDJAN.Les RIVERAINS tout le monde vous soutient.Personne n’a plus peur dans ce pyas.S’ils vous attaquent encore ,rispostez tres tres violemment.Mes freres RIVERAINS,vous preparez les armes legales a votre possession.Le Grand Dieu et la population sont derriere vous.

    Commentaire par Bonfils — 16 janvier 2009 @ 6:35

  15. tuez tous lea elements de la fesci….

    Commentaire par digbe — 17 janvier 2009 @ 2:46

  16. ils sont soutenus par leur parain gbagbo

    Commentaire par digbe — 17 janvier 2009 @ 2:47

  17. Bonfils, moi je ne reponds pas aux animaux (a mes yeux tu en es un). BAC ivoirien = 0, peut-etre, mais vous ne reussissez meme pas a l’avoir tellement vous etes nuls. Il n’y a que les meurtres, crimes et rebellions seulement qui peuvent vous tirer d’affaires. Quand un maire voyou comme celui d’Adjamé, à l’image de tous les militants rdr vous donne des armes, vous agressez les étudiants parce que ceux-là constituent l’élite de demain, il vous faut les détruire pour permettre demain à vos parents des pays du nord de venir occuper notre pays. Tous ceux qui de bonne foi ne comprennent le sens de ces agressions contre la FESCI doivent comprendre que cela est juste un pan du complot de dramane ouattara et de ses rebelles.

    Commentaire par XIX — 17 janvier 2009 @ 5:04

  18. ceux qui jusque là ne se sont pas encore rendus compte de la plaies qu’est cette soit disante organisation font exprès à mon sens!
    des jeunes brigands déguisées en étudiants pourrissent la vie aux ivoiriens et vous parler de politique .c’est vrai que le pvoir en place a sa part de responsabilité mais ne transformons pas la question.ce n’est pas une affaire de RDR
    c’est tout simplement un ras le bol d’une populations fatiguées des exactions impunies d’un groupe de jeunes inconscients.
    Au sein de la fesci des personnes ont pourri les idéaux premiers de cette fédération et aujourd’hui le résultat est là!ceux qui pensent que c’est parce que les riverain sont jaloux des diplômes des fescistes n’ont qu’a nous prouver qu’aux sein de la fesci il y des gens qui ont fait un parcours propre!!!!ne nous laissons pas aveugler par nos convictions politiques.jugeons les faits de facon objective!

    Commentaire par serenité — 17 janvier 2009 @ 5:44

  19. n’oublions pas que c’est la prétendue gauche ivoirienne qui a crée de toutes pièces ces petits monstres qui font aujourd’hui la honte de la jeunesse ivoirienne consciente.Le premier responsable ne peut être que gbagbo et sa clique de voleurs impénitents qui soutiennent ces groupuscules ( milices fesci,patriotes)avec les impôts que les ivoiriens payent à la sueur de leur front, pour se maintenir au pouvoir en terrorisant les populations.
    NOUS FAISONS QUE RECOLTER CE QUE CE REGIME A SEME DEPUIS SON IRRIPTION DANS LA VIE DES IVOIRIENS ! prions DIEU pour que la côte-D’Ivoire survive malgré tout et prenons notre mal en patience, prions pour eux, DIEU EST AMOUR

    Commentaire par charly — 20 janvier 2009 @ 5:04

  20. XIX,l’animal c’est toi, parce que ta reflection ne ressemble meme pas a celle des hommes civilses et modernes.Toi avec ton bac tu n as jamais eu de prof de Geographie durant ta carriere scolaire?Regarde bien la carte de la CI.Bon etudiant n’ a pas besoin de sieger a la FESCI.Ce sont les plus nuls qui sont a la fesci,parce que grace a cette organisation crimenelle et maffieuse ils sont toujours maintenus a l’universite.

    Commentaire par Bonfils — 20 janvier 2009 @ 8:01

  21. Bonfils, je t’ai deja dit que tu es un animal et que je ne discute pas avec les animaux. Cherche ceux de ta categorie pour échanger vos imbécilités.

    Commentaire par XIX — 21 janvier 2009 @ 4:09

  22. C’est vraiment deplorable de voir une structure si noble en son temps se livrer à une telle destruction. En 2000, lorsque la branche dissidente avait voulu lessiver la structure dirigée en son temps par Blé Goudé, on nous a taxé d’être à la solde du RDR. Aujourd’hui, quelle est la coloration politique du mouvement(la FESCI).

    Nous sommes tous partis de la Côte d’Ivoire, nous qui n’avions pas voulu suivre des gens qui se disent qu’ils sont venus pour la refondation et qui continuent d’utiliser la FESCI pour detourner les ivoiriens des vrais problèmes de la Côte d’Ivoire.

    Ivoiriens reveillez vous et cesser de vous plaidre, personne ne viendra vous liberer.

    La liberté à un prix et qui n’ose pas lutter demeure toujours soumis
    à la tyrannie.

    Commentaire par koffi — 22 janvier 2009 @ 12:44

  23. Felicitation mon frere Koffi.Voila un vrai ivoirien qui a le sens du devoir.

    Commentaire par Bonfils — 23 janvier 2009 @ 5:30

  24. Mon ami XIX, pourquoi tant d’agressivite. Bonfils fait juste son analyse de cette situation cree par la bande de delinquants qu’est la Fesci. Par ta reaction je conclu que l’universite Ivoirienne sous le temps de votre mentor Gbagbo n’est qu’un nid de vandales qui ne peuvent se defendre qu’avec des points des pistolets et des machettes quand ils ne sont pas en train de violer les jeunes filles au Quartier. J’espere que vous compter un jour quitter les cites? Enfin pour aller ou? puisque vous tout ce que vous savez faire c’est foutre la merde. Pitie…

    Commentaire par Dakoury — 24 janvier 2009 @ 7:06

  25. La Côte d’Ivoire n’est pas la plantation de banane. Des soi-disant politiciens qui endorment les ivoiriens en multipliant les malversations financières et autres. Notre pays est entrain d’être vidé de sa grandeur.
    Et comme je l’avais dit ceux qui sont restés dans ce pays et qui ne peuvent pas s’organiser pour denoncer ces malversations sont les complices potentiels de des voleurs.
    Mais, je tiens à rappeller que les hommes doivent venir servir les institutions et s’en aller et non pas se pereniser au pouvoir.
    En ce qui concerne la fesci,elle est prise dans un étau. Et si vous vous souvenez en 2000, le FPI et la junte militaire ont aidé à faire asseoire le pouvoir de Blé Goudé.
    Pour parler comme Karl Marx ” Tout système engendre en lui-même les germes de sa propre destruction”. Le système FPI a mis sur pied, après que la branche dissidente s’est retirée de la fesci, une machine à son image.
    Ce parti politique encourage la mediocrité, la tricherie, et même notre prestigieuse ENA est devenue le fonds de commerce de certains de ces dirigeants.

    J’en connais qui après une piètre maîtrise qu’ils ont eu du mal a obtenir ont fait jouer leur relation pour rentrer à l’ENA et aujourd’hui sont des magistrats. Le droit ivoirien est dit par des gens qui ne le meritent pas et n’ont pas le niveau requis.

    Nous ne voulons plus ces dirigeants qui viennent faire souffrir le peuple ivoirien.

    Nous demandons aux ivoiriens de se ressaisir et de prendre leur destin en main.

    Commentaire par koffi — 24 janvier 2009 @ 1:29

  26. Mon ami Dakoury, tu seras très surpris mais je ne supporte pas tous les actes de la FESCI. Cela doit etre très clair et lorsque l’on écrit ici, il faut savoir aussi lire entre les lignes. Mais du moment où la FESCI reste du coté de la Republique dans cette période de crise, elle aura mon support face à des délinquants, envoyés par le rdr et son maire voyou et voleur d’Adjamé pour les intimider. Pour moi, il s’agit bien d’un plan conçu pour les intimider et les neutraliser par la peur en vue des élections à venir. Ceci est ma position. Concernant BONFILS, il a été le premier à m’insulter - me traitant d’imbécile - voir commentaire 14, alors que je n’ai fait que donner mon humble avis. Il a eu la réaction qu’il mérite parceque nous devons apprendre à nous respecter meme si nous avons des positions différentes. Hormis cela, je n’ai jamais été le premier à insulter un intervenant ici,(mais je réagirai toujours si l’on m’insulte) je lis plutot avec amusement certaines interventions. Je n’insulte que les politiciens malhonnetes, incompétents et cruels qui ont librement choisi de se mettre au service de notre pays, mais qui au lieu de le faire avancer, le ruinent et le détruisent. Ceux-là, je ne les rate pas.

    Commentaire par XIX — 24 janvier 2009 @ 3:58

  27. Desole mon frere XIX, j’apprecie du fond du coeur ta reaction et j’appele mes freres Ivoiriens a reagir comme toi quand nous ne sommes pas d’accord sur un point. Il faut accepter la difference et toujours permettre a l’autre de donner son point de vu, d’ou la liberte d’expression et d’opinion. Merci et que Dieu garde notre pays. Tu sais mon frere il ya un Dieu qui est temoin de toutes nos souffrances et de nos injustices. Il sait les ennemis de la Cote d’Ivoire et saura les recompenser pour leurs crimes le moment venu. Trop de sang a coule dans ce pays, pourquoi? Je suis de Bouake et mes parents ont toujours vecu en harmonie avec les etrangers et les peuples venus du nord. Nous partagions tout, vraiment tout ensemble. Pourquoi avoir decime ses peuples qui vous ont tout donner(Enfants, femmes, Terres, Richesses etc…)? Je sais que vous avez tous du remord aujourd’hui mais c’est trop tard. Nous Ressortissants de Bouake, Man, Katiola.. avons pardonner toute cette boucherie et cette sauvagerie a laquelle vous vous etes livrez en massacrant vos bienfaiteurs. Quand a moi je vous pardonne pour avoir ote la vie de ma mere. Aussi je prie Dieu afin qu’il ne vous chatie pas pour vos meurtres. Que Dieu vous garde

    Commentaire par Dakoury — 25 janvier 2009 @ 1:16

  28. Mes condoléances mon frère Dakoury. Moi aussi, je peux dire que je suis de Bouaké pour y avoir passé 8 ans de ma vie ( du CM2 à la terminale). Mes 2 meilleurs amis étaient l’un de Mbahiakro et l’autre du Nord (un Touré) sans compter tous les autres amis de partout et meme du Burkina et du Mali. Cette histoire de discrimination, c’est simplement une mentalité de complexité et tous les complexés deviennent très dangereux pour les autres et pour eux-memes, c’est malheureusement ce que nous vivons aujourd’hui avec cette crise qui aurait pour cause la “discrimination contre certains Ivoiriens”. Avant de pouvoir pardonner et oublier,et s’accepter mutuellement comme avant, il faudrait qu’on nous donne les vraies raisons, ainsi demain, on évitera peut-etre les erreurs qui nous ont mis dans cette situation.

    Commentaire par XIX — 25 janvier 2009 @ 9:10

  29. Mon frere XIX je te presente toutes mes excuses si je t’ai insulte.Ce traitement envers toi depend de la maniere dont tu raisonne et de ton analyse du dossier ivoirien.Peut etre je ne t’ai pas bien compris mais toi meme relis des commentaires.Je n’arrive pas a comprendre que nous intervenons pour apporter des solutions positives a la crise mais certains creent encore la haine.Le comportement de cette Fesci est tres tres insupportable.Il ne faut pas la soutenir dans son desordre , son banditisme.La fesci actuelle est une honte pour la CI.

    Commentaire par Bonfils — 26 janvier 2009 @ 9:48

  30. Merci mon frère Bonfils, je m’excuse aussi de m’etre emporté et je retire mes injures à ton endroit. Concernant la FESCi, de meme que la corruption qui gangrène notre pays à tous les niveaux, je suis de ceux qui pensent qu’à défaut de pouvoir les aborder efficacement maintenant à cause de notre état de crise, tous les citoyens de bonne volonté et qui aiment le pays devront affronter cela après la crise. Quelque soit le parti qui sera au pouvoir: La Police, la Justice, l’Administration devront etre mises au pas , de meme que les syndicats étudiants qui devraient plutot se soucier de leur avenir et de l’avenir de leur pays. L’incident est clos mon frère Bonfils, et merci au frère Dakoury qui nous a permis de nous expliquer.

    Commentaire par XIX — 27 janvier 2009 @ 3:33

  31. Merci frere Ivoiriens. Je reste fier de vous parceque vous etes habitez par un esprit fort qui est le pardon, l’humilite, le dialogue, la tolerance, l’hospitalite l’integrite et le patriotisme. Mes freres Bonfils et XIX illustrent bien les vertus citees plus haut. Je suis profondement emu par le bon denouement de ce mal entendu. Et comment? Bonfils a mit son orgueil de cote et c’est excuse aupres de XIX qui en a fait autant automatiquement. Mes freres vous honnorez votre pays. Aux enemis de la cote d’ivoire, j’ai une question: Pensez vous pouvoir vivre encore avec mes parents de Bouake, Daloa, Man, Katiola, Sakassou, Diabo….apres la guerre? Que Dieu vous pardonne

    Commentaire par Dakoury — 27 janvier 2009 @ 10:42

  32. vous etes tous des imbecil personne ne pe finir avec la fesci venez au lycee pieere gadie de yopougon vs allez voir nou on mange lhomme laba moi memme je sui fesciste section israel lyccee mun de yopougon si vous avez pine en bas de bous la venez laba

    Commentaire par kjuit — 28 janvier 2009 @ 1:19

  33. si toute la population pouvais s’unire pour combatre contre la fesci qui est le cancer du mal ivoirien je crois qu’on ira de l’avant

    Commentaire par blomby — 29 janvier 2009 @ 11:46

  34. chers enfants que ce soit fesci et adjamois vous étes tous des ivoiriens. n’oubliez pas l’heritage que notre papa houphouet nous a laissé. l’amour de son prochain ,la paix dans nos coeurs la patriiiiiii je vous en conjure ne cédez pas à ceux qui veulent nous mélanger aimons notre beau pays car la cote d’ivoire mére souffre et a besoin de nous.aidant là à se relever si non nous sombrons tous avec elle. c’est un cri de coeur

    Commentaire par alex — 5 février 2009 @ 6:25

  35. la fesci est et reste vraiment une merde pour ce pays:quel avenir le pouvoir en place pense ainsi mettre en place;actuellement il place sans se preoccuper des fescites nuls à certains postes;il ne souie pas d une ertaine crise qui se profile a l horizon car comme l a mentionne quelqun plus haut;nous avons tout vu dans ce pays et donc n avons plus peur de rien;entre nous on onnait plus ou moins le parcours pauvre et nul de la majorite de ces fescistes pour ne pas dire de tous;alors dites moi si comme moi vous accepteriez de travailler ou de recevoir des ordres de ces vauriens doubles de voyous qui j en suis sure devant une situation qui leur echappera n auront reours qu à la violence et quoi de plus surprenant:c est la chose qu ils maitrisent le mieux;si vous pensez comme moi faites moi signe

    Commentaire par DJAFOUL — 8 février 2009 @ 11:51

Envoyer un commentaire













PUBLICITE

HAUT DE PAGE L'Intelligent d'Abidjan

SOCEF-NTIC
Societe de Communication, d'Edition, de Finances et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

L'Intelligent d'Abidjan
Disponible sur le marche et sur le Net depuis le 04 septembre 2003 Edite par Socef-NTIC, Directeur G�n�ral : Asse Alafe W.

L'Intelligent d'Abidjan Edite par Socef-NTIC
E-mail : [email protected]    / E-mail:
Droits de reproduction et de diffusion reserves � L'Intelligent d'Abidjan
Site realise et edite par RICMedia