NATION
POLITIQUE
INTELLIGENCE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SOCIETES
CHRONIQUES
CULTURE
SPORT

26 décembre 2008

SOCIETE Après 12 jours de fermeture Les mairies rouvrent ce matin

Actualites QuotidienL'Intelligent d'Abidjan

Réunis en Assemblée générale extraordinaire le mercredi 24 décembre 2008, les maires de Côte d’Ivoire ont levé le mot d’ordre de grève qu’ils avaient lancé le 15 décembre dernier.

« Nous avons décidé de reprendre les activités le vendredi 26 décembre 2008 (aujourd’hui). Cette reprise ne sera pas totale compte tenu des moyens qui seraient mis à notre disposition (…). Nous avons décidé en toute souveraineté de reprendre nos activités. Notre mouvement avait pour objectif d’attirer l’attention des populations et du gouvernement sur nos difficultés. Il n’est pas question pour nous de pénaliser les populations. Nous devons alléger leur souffrance ». Ces propos ont été tenus par le ministre Albert François Amichia, président de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), qui demandait ainsi à ses collègues de reprendre le chemin des mairies, après avoir eu l’assurance du ministre Charles Diby Koffi, de l’Economie et des Finances du décaissement de la somme de trois (03) milliards de Fcfa afin de leur permettre de payer les salaires des mois de novembre et décembre.. Les maires, selon leur porte-parole, avaient malgré le mot d’ordre, instauré un service minimum pour la célébration des mariages et la délivrance de permis d’inhumer. « Le ministre de l’Economie et des Finances, après nous avoir écouté et après concertation avec les DG du Trésor et des Impôts, nous a fait les propositions suivantes : l’apuration des salaires du mois de novembre et de décembre 2008 pour toutes les communes de Côte d’Ivoire. Et à partir de janvier 2009, l’assurance que le traitement des salaires sera effectué en même temps que les salaires de la Fonction publique. Au projet du budget 2009, l’augmentation de la part affectée par l’Etat aux collectivités décentralisées. Nous avons eu l’assurance que ces sommes ont pris le chemin de nos trésoreries principales », a précisé le président de l’UVICOCI, qui estime que toutes ces mesures prises par le gouvernement sont une « avancée notable ». Sur près de 38 milliards que l’Etat doit aux communes, aux dires du maire Amichia, le ministre de l’Economie et des Finances a décidé de les accompagner en cette fin d’année. « Si nous ouvrons le vendredi 26 décembre 2008, c’est parce que nous avons eu une garantie auprès de l’Etat. Et de manière progressive, nous pourrons faire face aux problèmes de nos prestataires de services et de nos fournisseurs », a-t-il conclu.

Dosso Villard

Aucun commentaire »

Pas de commentaire.

Envoyer un commentaire













PUBLICITE

HAUT DE PAGE L'Intelligent d'Abidjan

SOCEF-NTIC
Societe de Communication, d'Edition, de Finances et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

L'Intelligent d'Abidjan
Disponible sur le marche et sur le Net depuis le 04 septembre 2003 Edite par Socef-NTIC, Directeur G�n�ral : Asse Alafe W.

L'Intelligent d'Abidjan Edite par Socef-NTIC
E-mail : [email protected]    / E-mail:
Droits de reproduction et de diffusion reserves � L'Intelligent d'Abidjan
Site realise et edite par RICMedia