NATION
POLITIQUE
INTELLIGENCE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SOCIETES
CHRONIQUES
CULTURE
SPORT

5 décembre 2008

NATION Affrontement verbal entre Affi et Konaté L’Onuci invite au respect du code de bonne conduite

Actualites QuotidienL'Intelligent d'Abidjan

L’opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a salué le jeudi 4 décembre 2008 dans une déclaration les avancées enregistrées dans l’opération d’identification et de recensement électoral. « L’Onuci est encouragée par le nombre de personnes identifiées et enrôlées qui avoisine les deux millions, malgré quelques retards et des incidents sporadiques », note le communiqué. Aussi cette Institution rassure qu’elle maintiendra et renforcera son appui afin que les défis logistiques ne constituent pas un frein au processus d’identification. Par ailleurs, l’Onuci se dit inquiète des propos désobligeants tenus ces temps-ci par les acteurs politiques ivoiriens et particulièrement le président du Front Populaire Ivoirien Pascal Affi N’guessan et le porte-parole des Forces Nouvelles Konaté Sidiki. Raison pour laquelle l’Onuci a exhorté les acteurs politiques à mettre un peu d’eau dans leur vin. « En vue du maintien de l’environnement apaisé qui prévaut dans le déroulement de l’opération d’identification, l’Onuci exhorte les acteurs politiques ivoiriens à faire preuve de modération et de retenue dans leurs propos comme dans les actes, conformément au code de bonne conduite qu’ils ont eux-mêmes signé », selon ce communiqué qui intervient à la suite de la conférence de presse tenue par le porte-parole des Forces nouvelles au cours de laquelle il a accusé le président du FPI d’être en train de préparer l’assassinat du Premier ministre Guillaume Soro. « Je vous dis bien que les gens d’Affi sont prêts. Ils vont attaquer dans ces jours-ci. S’ils retardent encore, c’est pour mieux reculer pour frapper fort dans toute la Côte d’Ivoire, pour arrêter ce processus en assassinant certains acteurs et en bloquant l’opération d’enrôlement. (…) Nous avons le plan qu’Affi et ses hommes préparent. Nous allons le présenter au chef de l’Etat et la réaction de celui-ci vous sera communiquée. En réalité, Affi doit être arrêté. Et on peut l’arrêter, il n’y aura rien », avait déclaré le ministre du Tourisme et de l’Artisanat lors de sa rencontre avec la presse.


T.A.B

3 Commentaires »

  1. Chers Parents,
    Cheres Soeurs,
    Chers Frères,
    Chers Leaders Politiques,
    Chers religieux,
    Chers Responsables de la Société Civile,
    Si nous faisons pas attention nous risquerons de plonger notre Pays dans le Chaos.
    Il est facile d’allumer le feu mais difficile de l’eteindre c’est ce que nous constatons depuis près de 10 ans, nous avons nier notre identité pour la quête du pouvoir le resultat c’est le chaos que nous vivons.
    Si aujourd’hui les deux front ont accepté de dialoguer et signer des accords alors qu’ils tiennent parole.
    Le peuple est fatigué car nous avons une jeunesse qui souffre, des planteurs qui rament et ce n’est pas Abidjan ou Bouaké qui paie les factures de nos parents paysans ou de nos frères descolarisés.
    L’appel que nous lançons vient du profond de nos coeurs, allons à la paix tous ensemble car notre pays en a besoin tant pour le peuple qui y vit et ceux qui nous regardent.
    Chers frères Patriotes il est tant de proner la paix de coeur dans toute sa tendresse et non sur le bout des lèvres car à côté de vous il y’a une classe qui souffre et qui veut aussi trouver la joie de vivre de trouver aussi un confort de vie.
    Chers frères FN, nous vous prions de conduire et de traduire dans l’effectivité les accords que vous avez signé pour que nous sortions de cette crise. Le peuple en a besoin pour se retrouver tous nous avons compris le sens de votre lutte, les décisions prises par vous et le PR sont salutaires et sachiez que nous sommes avec vous.
    Alors mes frères allons à la paix avec l’APO.
    Si tel n’est pas vos voeux alors que Dieu est pitié de nos parents, frères, soeurs, qui seront livrés à eux même tandis que vous pourriez vous en tirez.
    Pensez au Peuple Ivoire avant toute chose.

    Commentaire par LEGRE — 5 décembre 2008 @ 10:40

  2. sogoman singui te hongo kele bogo

    Commentaire par sogoman singui — 6 décembre 2008 @ 4:10

  3. Ne pas céder aux fauteurs de troubles. La RCI a une occasion historique, avec l’Accord politique de Ouagadougou, de sortir de cette ornière et de construire une paix durable. Voir mon analyse sur http://webthemic.20minutes-blogs.fr/

    Commentaire par OS — 6 décembre 2008 @ 5:33

Envoyer un commentaire













PUBLICITE

HAUT DE PAGE L'Intelligent d'Abidjan

SOCEF-NTIC
Societe de Communication, d'Edition, de Finances et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

L'Intelligent d'Abidjan
Disponible sur le marche et sur le Net depuis le 04 septembre 2003 Edite par Socef-NTIC, Directeur G�n�ral : Asse Alafe W.

L'Intelligent d'Abidjan Edite par Socef-NTIC
E-mail : [email protected]    / E-mail:
Droits de reproduction et de diffusion reserves � L'Intelligent d'Abidjan
Site realise et edite par RICMedia