NATION
POLITIQUE
INTELLIGENCE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SOCIETES
CHRONIQUES
CULTURE
SPORT

3 décembre 2008

Modernisation et facilitation des moyens de paiement Où va la BCEAO avec la coupure de 50.000 FCFA ?

Actualites QuotidienL'Intelligent d'Abidjan

A l’instar de la Banque centrale Zimbabwéenne qui a mis en circulation une nouvelle coupure de billet de banque d’un montant d’un (1) million de dollar zimbabwéen, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) compte éditer des billets de banque d’une valeur de 50.000 FCFA.

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), l’institution d’édition de billets de banque dans l’espace UEMOA (Union monétaire ouest africaine), poursuit sa politique de modernisation de ses moyens de paiement. Ainsi, après la mise en place des nouveaux billets de banque de 10.000 FCFA, 5.000 FCFA, 2.000 FCFA, 1.000 FCFA, et les pièces de 500 FCFA et 200 FCFA, la banque envisage mettre en circulation le billet de 50.000 FCFA. Cette nouvelle coupure, dit-on, s’inscrit dans la politique de modernisation et viserait à réduire la fraude mais aussi à faciliter le transport de l`argent. Il faut souligner que depuis peu, la BCEAO s’est engagée dans un vaste programme de réformes des systèmes de paiement, qui se traduit par la mise en place de nouveaux circuits automatisés et dématérialisés d’échanges et de règlements interbancaires. Spécifiquement, concernant la nouvelle coupure de billet de 50.000 FCFA, les choses avancent bien. Du côté de l’agence principale de la banque d’Abidjan, des personnes ressources ont confirmé l’information. D’autant plus qu’elles affirment donner des détails au moment opportun. En clair, des billets de 50.000 FCFA vont circuler dans tout l’espace UEMOA, dans le courant de 2009. Toutefois, les spéculations sur le visuel de cette nouvelle coupure vont bon train. Certains avancent que cette nouvelle coupure de 50.000 FCFA sera estampillée des images de l’actuel gouverneur de la BCEAO, Philippe-Henri Dacoury-Tabley et de l’actuel minist_re ivoirien de l’Economie et des Finances, Charles Diby Koffi, par ailleurs président en exercice du Conseil des ministres de l’UEMOA. D’autres avancent le nom de Feu Abdoulaye Fadiga, ancien gouverneur de la BCEAO, dont l’action a contribué à façonner tant le destin de l’Institut d’émission que la culture économique et financière de nombreux cadres Ouest- africains. Estampiller la nouvelle coupure de l’image de cet illustre disparu, c’est immortaliser l’œuvre de l’homme. Toujours est-il que le moment venu, tout le monde sera situé sur cette nouvelle coupure qui fait en ce moment beaucoup de bruits dans les rangs des citoyens. Ceux-ci jugent l’opportunité d’une telle nouvelle coupure de billet de banque, quoique se situant dans la politique de modernisation et de facilitation de moyen de paiement au sein des pays membres de l’UEMOA. Le Zimbabwe, un pays dont l’économie souffre d’un record inflationniste de 230 millions pour cent, a introduit depuis le lundi 1er décembre 2008, trois nouvelles coupures. Il s’agit des coupures de 100,000 Z$, 500.000 Z$ et 1.000 0000 Z$. Ces nouvelles coupures devraient, selon la Banque centrale zimbabwéenne, faciliter les échanges pour la population. Jusqu’à l’édition de ces trois nouvelles coupures, la plus grosse coupure en circulation dans le pays était de 50.000 Z$.

Honoré Kouassi

2 Commentaires »

  1. Dévaluation du francs cfa bonjour en 2009, si jamais ce billet de 50.000 voit le jour…

    Commentaire par Steve Ajagbe — 3 décembre 2008 @ 5:57

  2. on prepare les esprits a une nouvelle devaluation

    Commentaire par elix kouame — 4 décembre 2008 @ 5:12

Envoyer un commentaire













PUBLICITE

HAUT DE PAGE L'Intelligent d'Abidjan

SOCEF-NTIC
Societe de Communication, d'Edition, de Finances et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

L'Intelligent d'Abidjan
Disponible sur le marche et sur le Net depuis le 04 septembre 2003 Edite par Socef-NTIC, Directeur G�n�ral : Asse Alafe W.

L'Intelligent d'Abidjan Edite par Socef-NTIC
E-mail : [email protected]    / E-mail:
Droits de reproduction et de diffusion reserves � L'Intelligent d'Abidjan
Site realise et edite par RICMedia