NATION
POLITIQUE
INTELLIGENCE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SOCIETES
CHRONIQUES
CULTURE
SPORT

24 avril 2009

Affaire les ‘’Com’zones réclament 38 milliards et le statut de Préfet militaire Les Forces nouvelles démentent et font des révélations

Actualites QuotidienL'Intelligent d'Abidjan

Les Forces nouvelles réclament 38 milliards avant de désarmer. C’est l’information donnée par la Lettre du continent et qui a été reprise par le quotidien gouvernemental Fraternité Matin. L’état-major des Forces nouvelles par la voix de son porte-parole le commissaire divisionnaire Seydou Ouattara a balayé du revers de la main hier jeudi 23 avril cette information.

Selon le commissaire divisionnaire Seydou Ouattara, l’information faisant état de la réclamation par les Com’zones d’une somme de 38 milliards avant tout désarmement relève de la pure intoxication. « C’est du faux, de l’intoxication et de la désinformation pour corrompre l’opinion nationale et internationale. Depuis un certain temps, la désinformation comme un support médiatique est vraiment de mise », a indiqué le porte-parole des Fafn. Qui a par ailleurs indiqué que des actions de cette nature ont été menées récemment par un cadre de l’Ouest. « Un élu de l’ouest a fait croire à nos hommes en service dans les différentes unités mixtes du Centre de Commandement Intégré que des milliards ont été remis au général chef d’état-major des Forces armées des Forces nouvelles qui refuse de les distribuer aux ayants-droit que sont nos soldats. Cela a été fait il y a deux mois », a-t-il révélé. Le commissaire divisionnaire Seydou Ouattara a même démenti l’information selon laquelle les commandants de zone voudraient devenir des préfets militaires. “Il s’est agi d’une revendication imaginaire des com’zones à vouloir des postes de préfets de région ou de département. Nous nous sommes fait du partenariat une ligne de conduite et du silence un devoir. Tout est prévu dans l’accord complémentaire de Ouagadougou”, a-t-il précisé.

11 Commentaires »

  1. mon frere ouattara ke dieu vous aide et faire perire tous ces menteurs

    Commentaire par momo — 24 avril 2009 @ 11:53

  2. Vous dementez toutes ces accusations mais vous ne dites pas quand vous allez desarmer pour qu´on puisse aller aux elections ou ce que vous voulez pour desarmer.Vous avez seulement peur de ce que vous allez devenir. Vous avez aussi raison d´avoir peur parceque nous allons vous poursuivre devant les tribunaux.deja, l´onu a etabli que vous pillez illegalement les richesses du pays et ensuite, nous nous attendons a decouvrir les horreurs et les attrocités dont vous vous etes faits coupables des que l´etat aura deployé ses agents assermentés derriere ce rideau de fer que vous avez bati. Aujourd´hui vous avez un gros probleme parceque le processus de fin de crise est irreversible.

    Commentaire par Sammy — 25 avril 2009 @ 12:23

  3. Ah mon frère Sammy, tu as raison. Ils savent très bien que la RCI va lentement et sûrement vers une (ré)unification. Ce qui trouble leur sommeil. La question qu’ils se posent est de savoir ce qui adviendra d’eux. Pitié pour eux parcequ’ils seront traduits devant la justice. Et ils paieront cher. Et Blaise Compaoré ne sera pas là éternellement pour leur offrir l’hospitalité. J’étais au Burkina il y a trois mois de cela et je n’ai rencontré uncun burkinabé qui soit fiers de l’acte de Compaoré envers les soit-disant rebelles. wait & see. L’histoire les rattrapera et les jugera. Amen.

    Commentaire par Esmel — 26 avril 2009 @ 12:12

  4. l’histoire rattrapera gbagbo et sa geunon suivie des escadrons de la mort.ils seront tous traduit devant le tpi.bandes d’assassins

    Commentaire par loua jean — 26 avril 2009 @ 3:48

  5. cher loua jean tu vois tu agit bien comme tes idoles que sont les rebelles par les injures.SIMONE, elle est guenon mais nous la préférons a celle qui es homme et bordelle de dominique et aussi a celle qui est homme et irréfléchie de bomo.tes idole savent qu’ils seront jugés tôt ou tard voila pourquoi il refusent de déposer les armes qu’ils ont distribué au vrais analphabètes que sont les rebelles.vous savez, l’homme ne peut faire l’unanimité et c’est la raison pour laquelle il y a élection.tu n’aime pas quelqu’un ne le vote pas c’est tout.mais sache que tes idoles deviendrons jamais président dans ce pays car la ci avance avec la guenon et non avec des analphabète et des bordelles.

    Commentaire par asher25 — 26 avril 2009 @ 7:38

  6. cher loua jean tu sais bien que les bordelles dont tu parle sont dans ton camp de merdes ses assassins qui ce font appeller force nouvelles, qui continues de faire soufrir leur propre parents qui ont egorger ,voler, et violer des femmes en cote d,ivoire attends un peu gbagbo ou rien met ca dans ton crane de mule

    Commentaire par boussou bi — 27 avril 2009 @ 12:06

  7. asher25 , tu es vraiment un propagandiste des maffieux , tu es du méme jus ! c est a dire tu ne vaut pas plus d un dinard ! comme ceux que tu défent avec mauvaise foi je dirait pareil de ce boussou bi méme coco

    Commentaire par ramses — 27 avril 2009 @ 8:15

  8. c’est bien d’avoir démenti ces informations qui m’ont véritablement rendu malheureux, car je me suis dit: “voilà que nos frères recommencent leur affaire”. Maintenant je vous supplie de donner un signal très fort pour les élections. merci mon frère

    Commentaire par cisco — 27 avril 2009 @ 8:45

  9. ramses stp dit moi de quoi tu parle.dominique n’est-elle pas bordelle? bomo n’est-elle pas ignare? bédié n’est-il pas ivrogne? ouattara n’est-il pas assassin? alors soyons sérieux.

    Commentaire par asher52 — 27 avril 2009 @ 10:30

  10. “l’histoire rattrapera gbagbo et sa geunon suivie des escadrons de la mort.ils seront tous traduit devant le tpi.bandes d’assassins”

    Commentaire par loua jean — 26 avril 2009 @ 3:48

    Mr Loua, je te demande de réfléchir un peu à ce que tu avances. Comment pouvez-vous (vous les soit-disant rebelles) attribuer ces sales besognes au président Gbagbo? Si Gbagbo était un assassin comme vous le faites croire dans la haine et injures, pourquoi n’a-t-il pas commis ces atrocités pendant et après les élections contre feu Houphouet Boigny? Il avait tous les moyens de le faire avec la manière dont le feu président s’était conduit envers lui? Il avait même accepté sa défaite de 18% de voix malgré l’absence de preuves. Le président Houphouet l’avait même remercié pour cela. Et justement pour qu’il est devenu ami à Mme Thérèse. Gbagbo est un politicien pûr et réfléchi. Elle au moins sait qui est le président Gbagbo. Qu’est-ce qui prouve que c’est pas votre Dramane qui à la base des escadrons de la mort? Et je suis sûr que c’est lui puisque c’est Dramane qui ne fait que tuer les Ivoiriens avec la complicité det terroristes du nord appelés rebelles. Arrêtons ces conneries. Vous avez voulu enlevé Gbagbo par les armes, vous n’avez pas pû; Alors déposez les armes pour qu’on aille aux élections. Tu te mets à appeler Mme Gbagbo une guénon. Peut-être qu’elle est une guénon mais une guénon intellectuelle et nous l’aimons pour ses idées. Nous sommes fiers d’elle. Je préfère aimer une guenon qui a quelque chose dans la tête qu’un assassin illéttré qui n’a rien dans la tête. Et puis Loua Jean, de grâce n’oublie pas d’aller te faire recenser, parcequ’il faut être ivoirien pour parler des problèmes dont la RCI souffre. J’espère qu’on te donnera ton jugement supplétif parce que j’ai l’impression que tu veux devenir ivoirien. On a finit avec l’ivoirité. Allez, n’ai pas peur. On peut même te laisser vivre dans notre sud si tu es un frère ivoirien. Arrête tes insultes, cela ne résout rien.

    Commentaire par Esmel — 27 avril 2009 @ 2:00

  11. je vous en prie mettez balle a terre; on peut exprimer ses divergences dans le respect des uns et des autres quelque soit sa différence politique; arrêter donc ces propos orduriers sur nos hommes politiques qui aiment leur pays autant que vous tous et qui chacun, ont leur qualités et leur défauts.

    Commentaire par BILSON — 27 avril 2009 @ 3:38

Envoyer un commentaire













PUBLICITE

HAUT DE PAGE L'Intelligent d'Abidjan

SOCEF-NTIC
Societe de Communication, d'Edition, de Finances et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

L'Intelligent d'Abidjan
Disponible sur le marche et sur le Net depuis le 04 septembre 2003 Edite par Socef-NTIC, Directeur G�n�ral : Asse Alafe W.

L'Intelligent d'Abidjan Edite par Socef-NTIC
E-mail : [email protected]    / E-mail:
Droits de reproduction et de diffusion reserves � L'Intelligent d'Abidjan
Site realise et edite par RICMedia