NATION
POLITIQUE
INTELLIGENCE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SOCIETES
CHRONIQUES
CULTURE
SPORT

20 avril 2009

Organisation des présidentielles au déla de 2009/ Alassane Dramane Ouattara : ‘’Nous n’accepterons pas qu’on prenne le peuple en otage’’

Actualites QuotidienL'Intelligent d'Abidjan

Le secrétariat général du Rassemblement des Républicains (Rdr) s’est réuni le samedi 18 avril 2009 à son siège à la Rue Lépic. La rencontre était présidée par le président du parti Alassane Dramane Ouattara.

Trois points essentiels étaient inscrits à l’ordre du jour de ce secrétariat général élargi à la direction nationale de campagne . A savoir, l’analyse de la situation socio-économique, le programme d’activités du président du parti et le processus de sortie de crise. Sur le dernier point, l’honneur est revenu au secrétaire national chargé des questions électorales au Rdr, Sanogo Mamadou, de faire le point sur l’opération d’identification. Il a expliqué à ce niveau, que plus de 6 006 024 d’Ivoiriens se sont enrôlés. Bien que ce résultat soit, selon lui, satisfaisant, Sanogo Mamadou a fait néanmoins remarquer que l’opération connaît des difficultés dues aux problèmes financiers. Le volet sécuritaire a été développé par Coulibaly Sangafoha. En sa qualité de directeur national de campagne adjoint chargé du processus électoral, il a instruit ses hôtes sur les étapes qui coincent dans l’application de l’accord complémentaire de l’Accord politique de Ouagadougou, notamment le transfert des pouvoirs aux préfets et le déploiement du Centre de Commandement Intégré. Prenant acte du tableau sombre qui a été dépeint par ses deux proches collaborateurs, Alassane Ouattara a souligné la nécessité pour les acteurs politiques d’organiser le scrutin présidentiel en octobre 2009, afin de mettre fin aux souffrances des populations. «Nous n’accepterons pas qu’on prenne le peuple en otage », a indiqué le mentor du Rdr. Qui dit avoir saisi le facilitateur Blaise Compaoré sur la question. Ce secrétariat général a été sanctionné par un communiqué final dans lequel sur le plan socioéconomique, le RDR a invité le gouvernement à faire la lumière et situer les responsabilités sur le drame survenu au Stade Houphouët-Boigny. Tout en saluant l’admission de la Côte d’Ivoire à l’initiative Ppte et souhaité que l’on arrive au point d’achèvement, le Rdr a souhaité que la priorité soit accordée aux petites et moyennes entreprises. Le secrétariat général a, en ce qui concerne la sortie de crise, indiqué qu’ « aucun obstacle technique ne s’oppose désormais à la tenue des élections dans les prochains mois. Ce qui reste maintenant, c’est la volonté politique. En effet, le secrétariat général du Rdr considère que les conditions attachées au respect du chronogramme de la Cei peuvent être remplies pour l’organisation d’élections au plus tard en octobre 2009 ». Il a préconisé qu’une place de choix soit accordée, pour ce qui est de l’opération d’identification, aux 202 centres non encore ouverts. Il s’est par ailleurs félicité de la décision prise par le gouvernement de rendre opérationnel le Cci. « Le secrétariat général du Rdr se félicite de cette décision et invite les différentes parties à la mise en œuvre scrupuleuse des dispositions annoncées, pour que les élections se déroulent dans la paix et dans des conditions de sécurité optimales », note le communiqué.

9 Commentaires »

  1. Alaasane va `faire quoi?si il n´ya pas d´élection en 2009. cette fois- ci on
    demanderais d´ëtre á la tëte du convoi.une troixieme fois ne sera prifitable pour nous tous.bluf!

    Commentaire par herbin — 20 avril 2009 @ 6:49

  2. Alaasane va `faire quoi?si il n´ya pas d´élections en 2009. cette fois- ci on
    demanderais d´ëtre á la tëte du convoi.une troixieme fois ne sera pas prifitable pour nous tous.bluf!

    Commentaire par herbin — 20 avril 2009 @ 6:51

  3. on dit souvent que la politique c´est l´art de tromper les autres. mais de telles mensonges sont grotesques.voila quelqu´un dont les chefs rebelles disent qu´il est le parrain de toutes les tueries qui ont eu lieu dans le pays, ce qu´il n´a jamais dementi,qui declare ne pas accepter qu´on prenne le peuple en otage.Nous ne savons pas de quoi ado parle.Les chefs de guerre ont declaré devant tous qu´il les entretenaient au Burkina et qu´ils ont pris les armes pour l´emmener au pouvoir.Nous n´avons jamais entendu sa version.Apres ses echecs repetés, il est maintenant resolu a aller aux urnes. Nous l´y attendons car seul nous peuples de CI detenons le pouvoir et personne ne peut nous obliger a le lui donner.

    Commentaire par Sammy — 20 avril 2009 @ 7:16

  4. Mais Dramane prend les ivoiriens pour des perdus!C’est bien toi qui pour le pouvoir,tu as pris le peuple ivoirien en otage,tu as une mémoire courte ou tu n’es pas normal? Dépuis 1999 jusqu’au coup d’état manqué de 2002 c’est toi Dramane.Tu disais en parlant de HKB que:”Je vais frapper ce gouvernement dans dans son coeur” puis à Gbagbo tu disais:”Je vais rendre ce pays ingouvernable”. Recommence et tu verras ce qui va t’arriver.

    Commentaire par Desy — 20 avril 2009 @ 8:00

  5. vous n’avez honte. bande dedesouvres. ce qui est sur cette annee il y’aura election.gbagbo le criminel va rejoindre charles taylor au tpi. batard

    Commentaire par lincoln — 20 avril 2009 @ 9:40

  6. laissez les hommes civilisés comme ado en dehors de vos sauvageries de politique ivoirienne.reglez vos problèmes de dechets toxiques et de racket des fds qui n’en finissent pas d’endeuiller la ci.si le ridicule tuait, les refondateurs……..

    Commentaire par koffi — 20 avril 2009 @ 10:11

  7. De quelle civilisation parles-tu toi? Vous êtes marrants tout simplement et ridicules,ce que vous oubliez,c’est que votre Dramane ne dirigera plus jamais ce pays.Les ivoiriens l’attendent de très pied ferme.

    Commentaire par Dédé — 21 avril 2009 @ 9:39

  8. Qui prend le peuple en otage? Dramane Ouattara ou quelqu’un d’autre? Lui qui raconte en plein air qu’il sera impossible de gouverner la RCI si lui Dramane n’est pas président de la république? Alors qui fait le malheur des ivoiriens? Les Ivoiriens le jugent et le jugeront toujours. Je ne pense que le pays sera en paix tant que ce mec est vie.

    Commentaire par Esmel — 21 avril 2009 @ 4:38

  9. Au contraire,c’est Gbagbo et sa clique de refondateurs escrocs et voleurs,ces assassins qui n’hésitent pas à verser le sang des ivoiriens si leurs intérêts sont menacés qui représentent un réel danger pour la paix en Côte d’ivoire. Depuis que ces gangsters à col blanc sont aux affaires de l’Etat,ils n’ont commis que des malversations financières,instauré la corruption à grande échelle et des crimes humains,ce sont eux qui ont fait le malheur des ivoiriens.C’est Gbagbo et le FPI qu’ont attend au tournant pour avoir trompé et trahi le peuple ivoirien.

    Commentaire par Tagro — 21 avril 2009 @ 5:11

Envoyer un commentaire













PUBLICITE

HAUT DE PAGE L'Intelligent d'Abidjan

SOCEF-NTIC
Societe de Communication, d'Edition, de Finances et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

L'Intelligent d'Abidjan
Disponible sur le marche et sur le Net depuis le 04 septembre 2003 Edite par Socef-NTIC, Directeur G�n�ral : Asse Alafe W.

L'Intelligent d'Abidjan Edite par Socef-NTIC
E-mail : [email protected]    / E-mail:
Droits de reproduction et de diffusion reserves � L'Intelligent d'Abidjan
Site realise et edite par RICMedia