NATION
POLITIQUE
INTELLIGENCE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SOCIETES
CHRONIQUES
CULTURE
SPORT

19 février 2009

Impliqué dans une fausse commande de matériel militaire Le chef de Cabinet du ministre Amani sanctionné

Actualites QuotidienL'Intelligent d'Abidjan

Depuis quelques semaines, le ministère de la Défense est secoué par une affaire
qui commence à faire des vagues au point où le ministre Amani N’guessan Michel a
ordonné la mise aux arrêts d’un militaire et suspendu son supérieur.

Au cabinet du ministre Amani N’guessan, c’est motus et bouche cousue concernant
l’affaire ‘’Kué Gabiadji’’. Les personnes interrogées pour en savoir
davantage sur la suspension jusqu’à nouvel ordre du chef de cabinet militaire,
semblent s’être passé le mot pour ne rien dire. Toutefois, un recoupement
d’informations, a permis de savoir que c’est l’ampleur du malaise qui commande
cette réaction. De fait, depuis le 28 janvier 2009, une affaire aux contours encore
ambigus jette une chape de plomb sur le fonctionnement du ministère. Ce jour-là,
le ministre de la Défense a saisi la brigade de recherches de la gendarmerie aux
fins de l’arrestation d’un sous-officier supérieur connu au cabinet sous le nom
de Kader. Le ministre a également demandé la diligence d’une enquête sur les
agissements de ce dernier qui était, avant son arrestation, le secrétaire du
colonel-major Kué Nicolas. Amani N’guessan ne va pas
s’arrêter à ce stade. Il va prendre une note circulaire qui met fin aux
fonctions du colonel-major Kué en tant que chef du cabinet militaire au ministère
de la Défense. Sur les mobiles de cette sanction disciplinaire, c’est encore la
loi de l’omerta. Cependant, des sources militaires font état de ce que le nommé
Kader aurait posé un acte grave qui a entraîné la suspension de son supérieur
hiérarchique. Une source anonyme a avancé la thèse d’une imitation de
signature qui aurait engagé le cabinet militaire sur une affaire d’acquisition
de matériels militaires. Le soldat Kader aurait monté une affaire dont le montant
pour le moment évalué en Euros avoisinerait le milliard de F?CFA. Ayant
découvert le pot aux roses et jugeant l’affaire très sérieuse, le ministre
de la Défense n’a pas perdu une seule seconde pour exprimer son mécontentement.
Mieux, il a saisit aussitôt le tribunal militaire pour que des
poursuites soient engagées contre tous ceux qui ont trempé dans cette affaire
rocambolesque. Au ministère de la Défense, un intérimaire a été trouvé pour
remplacer le colonel-major Kué. Il s’agit du capitaine de Vaisseaux Adjé Ahoba
qui est le sous-directeur des relations internationales au ministère de la
Défense. Interrogé, il s’est refusé à tout commentaire puisque lui aussi ne
sait véritablement pas les contours de l’affaire, à l’en croire. Le directeur
de cabinet Ettien Amoikon vers qui l’on nous a dirigé était absent et son
secrétariat a fait savoir qu’il ne recevait que sur rendez-vous. Ce matin, une
réunion de crise au cabinet va débattre de l’affaire. Cette rencontre de
vérité qui devrait se tenir hier a été ajournée pour des raisons propres au
cabinet.

Valery Foungbé

26 Commentaires »

  1. Gbagbo, le héros artificiel…

    Dans un article paru le 17 février dans la feuille de chou Notre Voie du FPI, Jacques Préjean écrivait ceci:
    “(…) L. Gbagbo qui était au milieu du cortège, aidé de ses gardes du corps, se retrouve dans le sous-sol de l’immeuble Hevea. LES TUEURS envoyés à ses trousses le cherchent vainement. Dieu était avec lui. Il est capturé et amené manu-militari au camp d’Agban où il est DESHABILLÉ tout comme sa femme Simone et son fils Michel…”
    Comme vous le devinez, les tueurs féroces qui l’ont cherché VAINEMENT, vont le conduire dans un centre de sécurité ( contrairement au général Gueï!) pour faire subir au “martyr démocrate” cette torture atroce; tenez-vous bien: il sera déshabillé!!!
    Combien d’entre nous n’avons déjà connu le même sort au cours d’un contrôle de police.
    Voilà comment Houphouët fut un bourreau, un dictateur sanguinaire et, avec lui, son PM Ouattara, et le Président BÉDIÉ!
    N’en riez pas, cela donne à réfléchir!

    Commentaire par KPEKPES — 19 février 2009 @ 10:59

  2. ce scandale énième scandale nous donne vraiment à réfléchir sur la probité de certains collaborateurs de nos ministres et autres membres d’institutions de l’état.c’est vraiment dommage pour notre pays de constater que chaque jour qui passe voit se dévoiler une “nouvelle affaire” un nouveau scandale financier; et je suis persuadé qu’on en découvrira d’autres; c’est malheureux de constater que notre pays perd de plus en plus de sa crédibilité au plan international avec cette “délinquance a col blanc”. C’est vrai que cela à existé sous l’ancien régime ( HOUPHOUET BEDIE), mais a pris des proportions inimaginables avec les tenants actuels du pouvoir le FPI qui n’a eu cesse de se présenter au yeux des ivoiriens comme une “poche de moralité”; c’est la grande désillusion aujourd’hui! je voudrais rappeler aux tenants actuels du pouvoir que l’exercice du pouvoir c’est surtout de l’humilité et non de la démagogie.

    Commentaire par charly — 19 février 2009 @ 11:59

  3. Incendies à répétition…

    après avoir fait assassiner son seul contre-poids au FPI -me Boga- Gbagbo cherche à éliminer son successeur constitutionnel afin de continuer à bénéficier du blocage en cours depuis 2005. Comme Boga, l’on dira que Koulibaly est un provocateur et qu’il avait beaucoup d’ennemis y compris dans son propre camp. Après tout, nous sommes dans un pays où la rumeur vaut parfois une conclusion d’enquête, même si la police démontre à chaque manifestation de rue(grenade)qu’”il y a des fumées sans feu”; le contraire ayant été hérité du proverbe populaire désormais caduc.
    ABSOLUMENT & IMPERATIVEMENT!!!

    Commentaire par KPEKPES — 19 février 2009 @ 12:19

  4. Voici une autre affaire qu’on minimise par IGNORANCE,et qui est pourtant très dommageable à l’Etat de CI. Suite à la rubrique”VOICI Où SE TROUVENT LES FONCTIONNAIRES FICTIFS”,parue dans le quotidien Soir Info du lundi 16 février,09,je réagis en disant qu’il y a trop de MAGOUILLES et de MALVERSATIONS au sein de la Fonction Publique,avec la complicité tacite des dirigeants. L’IRRESPONSABILITÉ et LE LAISSER FAIRE des directeurs et chefs de service ont fini par GANGRENER tout le système. Ce phénomène s’est amplifié sous le régime Gbagbo.

    Commentaire par Moustique — 19 février 2009 @ 12:33

  5. Il existe une catégorie de fonctionnaires fictifs dont on ne parle jamais,ces personnes sont invisibles et sont nuisibles vu qu’elles saignent l’Etat sans que l’on s’en aperçoive. Il s’agit du cas de ceux qui ont été fonctionnaires à un certain moment et qui ne le sont plus parce qu’ils ont quitté la Fonction Publique mais continuent toujours de percevoir leurs salaires en émergeant des caisses de l’État. Ces personnes ont délibérément abandonné leurs postes ou emploi sans avoir rendu leur démission. De ce fait,elles ne doivent plus être considérées comme étant des fonctionnaires,ni faire partie de la Fonction Publique. Il se trouve que ces travailleurs indélicats sont partis dans le secteur privé o se sont installés à leur compte personnel et ils ont deux salaires à la fin de chaque mois. Ce sont des fraudeurs et aujourd’hui,ils sont près d’un millier à gruger et voler l’État qui perd ainsi des milliards de francs cfa. Le changement s’impose et des contrôles stricts doivent être entrepris chaque année pour s’assurer de la présence effective de chaque fonctionnaire à son poste,cela permettrait de déceler les abscences de longue durée au autres abus. Cen enquêtes doivent être menées sur le lieu de travail et dans les services afin de contrôler l’assiduité des agents au travail. Tous les fraudeurs démasqués doivent être sanctionnés et ils doivent rembourser tout l’argent perçu illégalement depuis des années.

    Commentaire par Moustique — 19 février 2009 @ 12:49

  6. je suis content et fiere de ce qui se passe actuellement .ce genre d agisement n est pas nouveau en terre d eburnie,seulement ce qui est different c est que les responsables actuel ont le courage de denoncer publiquement ces agissements. si le responsable lui meme a plein d arachdes dans sa grande bouche comme celle de bedie ou de konan banny ou encore de feu koffi gadeau convenez avec moi qu il ne le denoncera point. c est honteux vraiment honteux de sachez que ce ne sont pas les refondateurs qui sont des voleurs puisque le president GBAGBO travaille avec tous les ivoiriens pas seulement ceux du fpi alors point BARREcherchons a soigner cette gangraine.

    aramd guehi a londres.

    Commentaire par armand guehi — 19 février 2009 @ 1:43

  7. QUE DIRONS NOUS A L’ENCONTRE DE CE GOUVERNEMENT DE FAMILLE QUI NE CESSE DE REFONDER QUE LEUR FAMILLE ET AMIS DE TOUJOIURS AU LIEU DE REFONDER NOTRE PAYS. JE ME DEMANDE BIEN SI LE CHEF DU GOUVERNEMENT EST DEVENU LUI AUSSI REFONDATEUR DES DETOURNEMENTS OU COMPLISE? OU BIEN COMME LUI AUSSI GERE A VOLONTE LA DEUXIEME CÔTE D’IVOIRE A LUI SEUL TOUT EN BENEFICIANT UN SALAIRE DE PREMIER MINISTRE DE L’AUTRE CÔTÉ, MES CHERS IVOIRIENS UN PEU DE PASTIENCE ENCORE CAR NOUS AVIONS DEJA VU ET VECU LES DEBUTS ET FINS DES CHEFS D’ETAT COMME SAMMUEL DOH, CHARLES TAYLOR, C’EST POURQUOI JE SOUHAITE A CE GOUVERNEMENT UNE FIN AUSSI HEUREUSE COMME CEUX LÀ.SI NON COMMENT ACCEPTEZ UN POSTE DE PREMIER MINISTRE DEPUIS DES ANNEES EN ECHANGE DE PAIX, LE CHEF DE L’ETAT DEPUIS BOUAKE DISSAIT LA GUERRE EST FINIE ALORS A QUI VOUS VOULEZ MENTIR ET TROMPER UNE FOIS DE PLUS SI NON 18 JANVIER MES PARENTS ONT ATTACHES ET JETTER EN PRISON DES REBELLES A L’OUEST PARCE QU’ILS REFUSENT DE LEUR REMETTRE DE L’ARGENT TOUT SIMPLEMENT, ALORS LA GUERRE EST FINIE DANS UNE PARTIE DE LA CÔTE D’IVOIRE, ET NON CHEZ NOUS AUTRES IVOIRIENS ET DANS LE COEUR DE TOUS LES IVOIRIENS ET IVOIRIENNES.
    MERCI ET BONJOUR

    Commentaire par FAHÉ — 19 février 2009 @ 1:48

  8. tous ceux qui ont ecrit ces idioties,je me demande s’ils reflechissent?le president gbagbo avait déja dit pendant une interview qu’il voyait les voleurs et qu’il etait dans l’incapacité de les arrêter du fait qu’il etait plutôt concentré à la sortie de crise,aujourd’hui la paix est presqu’acquise,maintenant qu’on ne parle plus de guerre il peut se concentrer sur la corruption,les malversations,les détournements etc…voilà pourquoi depuis un certain temps on arrête tous ceux qui volaient,qui détournaient etc…vous devez vous estimer heureux parceque je connais des pays développés dans lesquels vous ne verai jamais un president faire emprisonner ses propres colaborateurs pour malversation.sou le regime houphouet,bédié,allassane ouatarra on emprisonnais rarement les voleurs pourtant on les voyais.vous les opposants vous devrez apprendre la democratie,aux état-unis quand des ministres només par l’administration obama etaient impliqués dans une salle affaire il demissionnait,voilà la democratie que les opposants doivent apprendre par le biais des actes de gbagbo au lieu de l’accuser pour rien,dans une democratie quand tu es impliqué dans une malversation tu vas en prison c’est aussi simple que ça,on s’en fiche si tu es du fpi ou pas c’est ça la transparence qui n’existait pas avant en côte-d’ivoire!!!!!!

    Commentaire par karnage — 19 février 2009 @ 2:26

  9. vous ne connaissez rien dans la vie au lieu d’aller planter ignam au village vous venez encombrer vos oncles à abidjan et raconter du n’importe quoi sur gbagbo qui n’a fait que sauver le pays de la catastrophe de 2002.pauvres nègres!!!!

    Commentaire par karnage — 19 février 2009 @ 2:33

  10. merci mon frère pour cette leçon de démocratie! mais toi FPI commence à balayer devant ta porte avant de donner des leçons au gens.

    KONAN BANNY EX- Premier ministre de Côte-D’IVOIRE(membre du Bureau politique du PDCI n’a pas hésité un seul instant à démissionner de son poste lors du scandale des déchets toxiques pour vous donner l’exemple vous FPI,et a suspendu de ses fonctions MARCEL GOSSIO Dg du port autonome ainsi que AMONDJI ET LE DG de la douane pour leur responsabilité établie par la commission d’enquête composée de dignes magistrats de la république dans ce scandale sans précédent dans la vie de notre nation depuis notre accession à l’indépendance!il a fallu un LAURENT GBAGBO premier protecteur des ivoiriens que nous sommes travers les pouvoirs que lui confère notre constitution qu’il cesse de violer lui même, pour protéger ces petits amis pourvoyeurs de fonds des patriotes pour maintenir ces deniers à leurs postes, humiliant son premier ministre qui a eu la sagesse de prendre une décision qui été appréciée par les ivoiriens, à commencer par les victimes de ces déchets dont certains en porteront les séquelles toute leur vie! alors arrêter de nous donner des leçons de démocratie quand on voit comment vous gérer le pays à l’heure actuelle avec les scandales financiers et autres détournements de deniers publics qu’on découvre tous les jours.les ivoiriens scandalisés par votre gestion vous ramèneront bientôt dans l’opposition là ou est votre vraie place.

    Commentaire par sisco — 19 février 2009 @ 2:55

  11. SISCO, sois un peu realiste. Houphouet avait appele Bedie voleur et il ne lui avait rien fait; Mossi Dramane(ADO) avait brade tous les biens de notre pays á ses associes d’Europe, il n’a pas ete puni á son tour, malgre qu’il ne soit pas IVOIRIEN; si cette fois-ci nous avons notre propre frere qui veut nettoyer le pays des malhonnetes (meme de son rang), applaudissons plutot pour sa sincerite.

    Commentaire par ZAN BI — 19 février 2009 @ 3:25

  12. les opposants ne se rendent pas compte de la manière dont on les manipule.c’est le cabinet d’ANAKY KOBENAN(ministre opposant du transport au moment des faits) qui a signé l’autorisation de ce bateau rempli de déchets toxiques a accoster au port d’abidjan,c’est pourquoi sa maison a été mis à sac par la population.a defaut de renverser les institutions de la republique,les opposants avaient trouvez mieux de déverser ces déchets un peu partout à abidjan pourque la population puisse se soulever contre gbagbo.pour un homme qui est intelligent il devait se poser la question suivante:si c’est vraiment les hommes de gbagbo qui sont à l’origine de ce scandale,pourquoi cette compagnie a versé encore 100 milliards au titre des domages et interêts et laisser incarcerer les represantants de sa filiale?pour tout comprendre CHARLES KONAN BANNY avait l’intention de neutraliser les secteurs economiques vitaux de la côte-d’ivoire en suspendant le dg du port,de la douane etc…puisse qu’il controlait deja l’armée par le biais d’AFFING KOUASSI(opposition).avant d’écrire des idioties sur internêt apprenez a comprendre le jeu de la politique d’abord de crainte de tomber dans des pièges comme les rwandais lors des massacres de leurs propres frères.celui qui a compri ce que j’ai écrit sera très intelligent,celui qui n’a pas compris ça ne le sera jamais parcequ’il poura violer sa propre mère par la manipulation.quand on ne connait rien dans la vie on reste au village pour cultiver ignam on ne viens pas à abidjan pour encombrer les gens!!!!!!

    Commentaire par karnage — 19 février 2009 @ 3:44

  13. c’est vraiment dommage pour nous ivoirien de se comporter de la sorte avec passion au lieu de reflexion.tu apprecie aujourd’hui les actes du president on te taxe de fpi.tu applaudit bedie tu es pdci dramane rdr ;alors ou allons nous?que cherchons nous?que voulons nous enfin cher freres et soeurs?

    Commentaire par angam — 19 février 2009 @ 3:55

  14. Hier, les hts fonctionnaire détournaient l’argent public sans que le peuple ivoirien ne sache qui a fait quoi,ni être inquiètés.On a vu un ministre de finance fêter ses milliards,on a vu aussi un premier ministre ,venu on ne sais d’où qui a vendu tous nos biens à ses amis occidentaux pour s’amasser tout un trésor,un trésor qui a permis ce que nous avons vécus et vivons aujourd’hui nous devons applaudir le PR GBAGBO, lui au moins il prend le problème à bras le corps,pour changer nos mauvaises mentalités.Arrêtons nos injures oeuvrons ds le sens de la bonne gouvernance du bien public.Je dis merci au PRSIDENT,continue ds cette voie

    Commentaire par koua — 19 février 2009 @ 5:21

  15. je crois que ces supporteurs du FPI de gbagbo ont la memoire tres tres courte.C’est sous le regime des refondateurs nous avons tout vu; des enseignants sont devenus a la minute millardeurs.Avant les dirigeants volaient mais la population n’etait pas affamee, on arrivait a se soigner. maintenant c’est tout a faire le contraire en plus de notre faim on nous rend malade avec les dechets toxiques.Vraiment ce pouvoir est une honte pour les ivoiriens.

    Commentaire par Bloblo — 19 février 2009 @ 6:06

  16. je réponds exclusivement à kpékpes.il est au courant de tout,il est mieux informé que quiconque en côte d’ivoire.qu’il me dise qui a tué boga doudou.après on pourra discuter.

    Commentaire par sess — 19 février 2009 @ 7:16

  17. il fut un temps où on ne pouvait pas parler comme aujourd’hui. les gens ne sont donc pas au courant de ce que faisaient les hommes politiques. aujourd’hui gbagbo a libéré la parole,et n’importe qui dit n’importe quoi sans être inquiété.on a donc l’impression que sous certains il n’y avait rien,parce que la parole était verrouillée.aujourd’hui tout le monde parle et dit surtout des mensonges,malheureusement.

    Commentaire par gbadjou — 19 février 2009 @ 7:45

  18. Pas d’accord avec le n°6,celui qui prétend que les responsables actuels,tous du FPI,ont le courage de dénoncer publiquement ces agissements. C’est parce qu’il y a eu trop de scandales financiers que le président Gbagbo se voit obligé de réagir et aller en guerre contre les voleurs de l’Etat. Si Gbagbo avait vraiment l’intention de combattre la corruption,pourquoi ne l’a til pas fait plus tôt,c.a.d dès le début de son mandat? Il ne faut pas se gèner pour le dire,Gbagbo a toléré et surtout couvert cette situation. Ce n’est pas aujourd’hui qu’il va faire semblant de s’en inquiéter et de prendre le taureau par les cornes pour arrêter tous les voleurs. Tous les directeurs que Gbagbo nomme sont avides d’argent et corrompus. Ce n’est pas surprenant,les personnes qui fraudent bénéficient du soutien d’agents bien placés au sein des organes de décision ou services de paierie de fonctionnaires et de retraités et qui font des opérations illicites ou des arangements et des truquages en toute inconscience pour accorder des salaires à leurs protégés,parents,amis,maitresses etc. C’est le FPI qui a favorisé le copinage et le piston qui causent un préjudice à l’Etat. Il faut mettre un terme à toutes ces pratiques. On nous apprend que la masse salariale de l’Etat de CI s’établit à 765 milliards de F CFA et qu’elle représente près d’un tiers du budget de l’Etat. Il y a de quoi se poser des questions. Il est temps de combattre les profiteurs et les prédateurs qui tuent l’Etat.

    Commentaire par L'Etat est en danger — 19 février 2009 @ 8:57

  19. DEPIS QUE GBAGBO A PRIS LE POUVOIR,LES BÉTÉS ONT GÂTÉ LE PAYS;TOUS LES FRÈRES DE GBAGBO ONT TROUVÉ L’OCCASION DE SE FAIRE INSCRIRE À LA PRÉSIDENCE ET A LA FONCTION PUBLIQUE COMME FONCTIONNAIRES POUR TOUCHER DES SALAIRES TOUTES LES FINS DE MOIS SANS TRAVAILLER.

    Commentaire par CI,yako — 19 février 2009 @ 9:09

  20. karnage,lorsque gbagbo disait que les autre ont vole,maintenant,c’est a notre tour de vole.ou est tes tu? un homme qui fait lapologie de malversation finaciere de ces amis du pouvoir,et c’est un homme comme lui qui va netoiyer les amis voleur du fpi.bonne chance donc a gbagbo.et quant ta vous les sorbonard qui vous faitent gaver de mensonge jours et nuit par les menteur professionnels forme par le fpi,pour vous gaver de mensonge de haine et de contreverite dans leurs agora et parlema,parce que vous ete rien d’autre que des idiots rigolo en manque de repert.si c’est nait pas vous les idiots,meme les bebe savent que gbagbo est un menteur qui ne connait pas la honte.mais karnage,sache ceci,si aux fpi vous les zozo qui croupisiez dans les agora san travails ,pour juste beneficier des 500 frca qui vous sont distrubuer par les barront du fpi.la majorite des ivoiriens eux ont a coeur lavenir et le develloppement de leurs pays ,et non le contraire comme vous les idiots du fpi.

    Commentaire par TOGHA — 19 février 2009 @ 9:57

  21. zan bi tu es plus burkinabe qu’ado.ta mere con ,demande ta pute de mere ;d’ou viennent les gouro.bande de tocars.les gouro et les samogo du burkina parlent la meme langue.son of bitcch.repose la question a ton pere adoptif,fils de batard.

    Commentaire par lincoln — 20 février 2009 @ 12:55

  22. A Karnage et Armand Guei j’aimerais que vous retournez lire ce que vous avez depose plus haut. Je ne sais pas si vous pouvez effacer vos commentaires ou pas mais une chose est sure ces commentaires condamnent les REFONDATEURS que vous devez a tout prix defendre. Enfin je pense que Koua a tire la conclusion pour les defenseur du FPI en disant ceci:(Je dis Merci President, continue dans cette voie). Eh les gars je pense que le bilan du FPI n’est pas mal avec les inovations que sont: La Guerre, Les Dechets Toxiques, Le Pillage de la filiere Cafe-Cacao,La Presidence de la republique avec ses agents fictifs, La Secretaire du President Gbagbo Voleuse, l’esterminations des peuples du Centre et de L’ouest, L’ENA rempli de parents et amis des Refondateurs ou des plus Offrants, Presidence de la republique rempli de ressortissants de Mama et Gagnoa, L’ecole Ivoirienne phagocite par les Sauvages de la Fesci, Les concours de la fonction publique reserves a la bande de Gbagbo, Ble Goude, Afin N’guessan, Abidjan aujourd’hui ville Poubelle et Akpani, President mousseur a volonte, RV4 et X5 desormais voitures des petites sous la Refondation, La pauvrete pour tous les Ivoiriens et le bonheur pour Gbagbo et sa clique, Amani N’geussan Prof de Histoire-Geo au lycee municipal de Bouake aujourd’hui ministre de la Defense, Ble Goude Etudiant passable aujourd’hui Milliadaire, Soro Guillaume Etudiant aujourd’hui premier Ministre de la CI, Mandat Presidentiel indetermine, BAC BTS LYCENCE MAITRISE DEA DOCTORAT = Gestion de cabine Telephonique Maquis et bars climatises, Ecole gratuite, Planteurs desormais a la retraite blablabla….. Enfin les gars j’espere que vous avez eu de quoi manger hier. Pitie et Honte voila ce qu’un etre sense peut penser du FPI. Vivement que le RDR ou le PDCI prenne ce pouvoir avant que le pays ne soit vendu par ces petits Profs. Je ne crois meme pas qu’ils savent reelement le contenu des doccuments et accords a qu’ils signent a longueur de journee. Bientot il y’aura un autre scandal. Il ya 400 000Euros que la France vient de donner pour les singes; et beh observez bien Gbagbo et sa bande vont se transformer en singe pour taper ce ble tres vite. affaire a suivre

    Commentaire par Dakoury — 20 février 2009 @ 3:07

  23. Nous savons par notre constitution que le mandat présidentiel en côte d’ivoire dure 5 ans. C’est sur ces 5 ans que s’exécute le programme de société du parti au pouvoir. Mais si après ces 5 ans il n’y a pas d’élection, alors tout ce que peut faire les gouvernants s’appelle IMPROVISATION. Et c’est à ce triste constat que nous assistons impuissament. Et dans cette improvisation la chose la mieux partagée s’appelle tristement: vols, détournements de deniers publics, escroqueries même au plus haut sommet de l’état.
    C’est dire que depuis 2005, le pays n’est plus gouverné. Car un gouvernement rempli des nons technocrates à des postes spécifiques, des fantômes dans les ministères qui ne sont visibles que les fins de mois dans les registres financiers de la comptabilité et les quelques hommes réels, des gens de moralité douteuse et malhonnêtes, lequel a soucis de rendre compte à ce pays de la gestion calamiteuses qui en est faite? Le fpi ne reconnaîtra pas que c’est lui qui a géré puis que le composant du gouvernement est sans NOM.
    Mais au regard de tout cela, ce pays ne mérite pas ce traitement actuel.
    Est-ce une manière de nous dire que la moralité et l’excellence tant pronnées ont foutu le camp?
    Dieu bénisse la côte d’ivoire!

    Commentaire par Tia — 20 février 2009 @ 10:16

  24. dites a monsieur lincoln de modérer son langage et de se conduire en être pensant,si vous n’avez pas d’argument pour justifier l’échec patent du FPI et de son président LAURENT GBAGBO arrivé au pouvoir par un accident de l’histoire pour la malheur de notre pays,taisez vous !le propre des militants du FPI est d’utiliser la violence verbale ou physique quand on ose critiquer GBAGBO ( vous ne verrez jamais un militant d’un autre parti politique dans notre pays se comporter comme les militants du FPI).c’est ce parti politique qui à introduit la violence dans notre pays comme moyen d’expression politique( casse de la RTI dans les années 1990 ” opération assaut final”, boycott actif en 1995 de peur d’affronter BEDIE aux élections de 1995, massacre des militants de l’opposition en 2004 qui ont manifesté pour soutenir les accords de LINAS MARCOUSSIS que GBAGBO a demandé à AFFI N’GUESSAN de signer pour sauver son fauteuil présidentiel menacé par le son fils spirituel SORO GUILLAUME ancien militant du FPI reconverti en rebelle.

    depuis que vous êtes arrivé au pouvoir, notre pays à régressé; ne perdons pas espoir, il y a de dignes et compétents ivoiriens pour redresser notre pays. LES PROCHAINES ÉLECTIONS METTRONT FIN AU CAUCHEMAR QUE LES IVOIRIENS VIVENT DEPUIS L’AVÈNEMENT DU FPI AU POUVOIR;

    Commentaire par sisco — 20 février 2009 @ 1:56

  25. sico,je ne dis pas que tu mens comme tu respires ,mais pour être poli ,je dis que tu racontes des contre vérités.la violence en côte d’ivoire n’est pas le fait d’un parti. quelques faits pour te rafraichir la mémoire: qui a demandé à fologo de faire sortir les militants du pdci pour aller chercher le pouvoir dans la rue avec ceux du rdr? on a vu la violence que cela a donné ,avec les morts que cela a engendrés.ne vient donc pas sur ce site pour raconter n’importe quoi. le problème des ivoiriens à l’heure actuelle c’est de tout mettre en œuvre pour aller à la paix et aux élections.vos états d’âme,votre haine et quoi encore, on n’en a rien à foutre .

    Commentaire par wattara — 20 février 2009 @ 4:08

  26. mr gbagbo est le president le plus malhonnete que notre pays nait jamais eut.voila un homme qui fait venir les populations a longuer du temps au palais du mal,pour rien d’autre que leurs mentir en leurs vendant ces salades.gbagbo vent ces salades a chaque cliens selon la tete du clien.et cela,les medecins l’ont bien appris a leurs depent qu’on ne peut faire confienc e a un inprovisuer politique comme gbagbo.

    Commentaire par togha — 20 février 2009 @ 4:46

Envoyer un commentaire













PUBLICITE

HAUT DE PAGE L'Intelligent d'Abidjan

SOCEF-NTIC
Societe de Communication, d'Edition, de Finances et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

L'Intelligent d'Abidjan
Disponible sur le marche et sur le Net depuis le 04 septembre 2003 Edite par Socef-NTIC, Directeur G�n�ral : Asse Alafe W.

L'Intelligent d'Abidjan Edite par Socef-NTIC
E-mail : [email protected]    / E-mail:
Droits de reproduction et de diffusion reserves � L'Intelligent d'Abidjan
Site realise et edite par RICMedia