NATION
POLITIQUE
INTELLIGENCE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SOCIETES
CHRONIQUES
CULTURE
SPORT

9 février 2009

Coupe Félix Houphouët Boigny / L’Africa refuse de jouer le dernier match /AlexisVagba (vice-président) : ‘’Nous n’avons pas peur des sanctions de la FIF’’

Actualites QuotidienL'Intelligent d'Abidjan

Le bras de fer qui oppose à l’Africa Sports à la Fédération Ivoirienne de Football a
pris de l’ampleur. Au point où la médiation des présidents de clubs de la Ligue 1
semble ne rien apporter. Les dirigeants sont restés sur leur position, ils réclament
les 17 millions FCFA du club, que la FIF a pris sans leur consentement pour payer
les deux secrétaires employés par le club sous le mandat de Doré Lanciné et
l’ex-entraîneur Martin Gbonké Tia. La restitution de cette somme est
systématiquement rejetée par le président de la FIF. Pour le premier responsable du
football ivoirien, l’Africa Sports ne devrait nullement se dérober face à ses
créanciers. « Ce n’est pas un individu qui doit, mais c’est le club. Doré et Donwahi
ne sont plus à la tête du club mais que les dirigeants actuels n’oublient pas que
l’administration est une continuité. Il ne faudrait pas que les gens pensent que
l’Africa est dans le collimateur de
la FIF. Si l’équipe ne joue pas la Coupe Félix Houphouët Boigny qui est une
compétition officielle, elle s’exposera à des sanctions. Si cette sanction que
prévoient les textes n’est lourde, alors je proposerai lors de la prochaine
assemblée qu’on la rende plus sévère », prévient le président de la FIF, Jacques
Bernard Anouma. Mais cette mise en garde n’a rien changé à la volonté des
responsables de l’Africa Sports. La réaction du vice-président chargé des finances
: « La FIF n’est pas à ce que je sache, une maison de recouvrement. Nous ne savons
pas ce que la fédération de Jacques Anouma veut de l’Africa. Si nous devons, c’est
au club de faire face à ses créanciers. Tous les clubs doivent et pourquoi Anouma
ne retient pas leurs subventions pour payer leurs dettes ? Nous, on n’a pas peur
des sanctions de cette FIF. L’équipe à joué des matches à huis clos dans le seul
but de nous déstabiliser mais
l’Africa est à nouveau championne. Peut-être que Jacques Anouma va cette fois
dissoudre le club ? » Un autre conflit qui vient pourrir l’environnement du
football ivoirien après l’Affaire EFYM-JCAT qui a perturbé le déroulement de la
Coupe Nationale 2008. Ces conflits qui se répètent à tout moment, ne sont pas faits
pour donner une bonne image au football ivoirien. Le président de la FIF, devrait
se pencher sur ce bras de fer entre l’Africa Sports et la FIF, pour que tout aille
pour le mieux avant le début du CHAN.

Hamed K

1 Commentaire »

  1. Anouma, l’AFRICA me doit 10frs. je passe encaisser mon chèque. Si le ridicule tuait. Et alors……..

    Commentaire par Sosthene Crépin TAPE — 10 février 2009 @ 4:27

Envoyer un commentaire













PUBLICITE

HAUT DE PAGE L'Intelligent d'Abidjan

SOCEF-NTIC
Societe de Communication, d'Edition, de Finances et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

L'Intelligent d'Abidjan
Disponible sur le marche et sur le Net depuis le 04 septembre 2003 Edite par Socef-NTIC, Directeur G�n�ral : Asse Alafe W.

L'Intelligent d'Abidjan Edite par Socef-NTIC
E-mail : [email protected]    / E-mail:
Droits de reproduction et de diffusion reserves � L'Intelligent d'Abidjan
Site realise et edite par RICMedia