NATION
POLITIQUE
INTELLIGENCE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SOCIETES
CHRONIQUES
CULTURE
SPORT

27 janvier 2009

SPORT CAN 2009 Junior / Côte d’Ivoire, Mali, Rwanda et Egypte Le temps des regrets

Actualites QuotidienL'Intelligent d'Abidjan

Le miracle n’a pas eu lieu. Les Eléphanteaux juniors rentrent bredouilles à
Abidjan ce mardi après-midi après une CAN catastrophique au Rwanda. Le capitaine
Diabaté Zié et ses camarades n’ont pas pu réussir l’exploit de se qualifier
pour le deuxième tour. Ils se sont lourdement inclinés ce dimanche face aux
Nigérians. Les Flying Eagles se sont regalés en plantant trois buts à leurs
adversaires complètement dépassés par les événements. Cette troisième et
dernière rencontre de la poule B aura été très amère pour les poulains d’Alain
Gouaméné. Finalement, les Eléphanteaux sortent de cette compétition en obtenant
zéro sur toute la ligne. Trois matches joués en autant de défaites. Six buts
encaissés et un seul marqué. Un bilan catastrophique. La pilule est en tout
cas difficile à avaler pour Diabaté Zié (qui a fini la CAN avec un carton
rouge) et ses coéquipiers. L’apprentissage continue pour eux dans cette
compétition continentale. Pourvu qu’on sache en tirer sereinement les leçons afin
d’éviter d’être prématurément éliminé comme ce fut le cas en 2005 au
Bénin et 2007 au Congo Brazzaville. Dans l’autre match de cette poule B qui
s’est joué au stade régional de Kigali, les Amajita d’Afrique du Sud se sont fait
peur en arrachant de justesse la qualification aux jeunes Pharaons d’Egypte.
Menés par 2 buts à 0 à la pause, les Sud-africains ont eu les ressources
necéssaires pour marquer ce petit but qui fait leur bonheur grâce au goal
différentiel. En définitive, ce classement final annule le match d’appui, puisque
les Egyptiens organisateurs du mondial juniors ne sont pas dans le carré d”AS.
Les petits Pharaons sont repartis sur le Nil avec la déception. Car ils
nourrissaient le rêve de rejoindre le Nigeria au palmarès. Les Aiglons du Mali
ont présenté le même visage que les Eléphanteaux. Ils sont sortis par la petite
porte dans cette 16è CAN Junior sans aucune victoire. Le Rwanda, le pays
organisateur, n’a pu atteindre ses objectifs. Les Guêpes ont fait espérer leurs
supporters en battant le Mali en match d’ouverture. Mais le match nul face au
Cameroun avant la défaite contre le Ghana samedi, ont ouvert la porte de la grande
désillusion aux joueurs et supporters rwandais qui tenaient à remporter le
trophée sur leur territoire. L’équipe rwandaise a néanmoins pratiqué un
football plaisant devant tous leurs adversaires. C’est une formation qui a
séduit par son fond de jeu, la qualité physique et technique des athlètes.
Malgré la grande désillusion qui a refroidi les Rwandais, ils sont unanimes
qu’ils ont une équipe d’avenir pour assurer la relève.

Hamed Konin

1 Commentaire »

  1. Quand Gouamene alain dit je ne DEMISSIONE PAS sans meme demander ton avis dès ton arrivè à Abidjan tu dois laisser tranquillement le banc d’entraineur ce n’est pas ton poste MERCI TU DOIS FOUDRE LE CAMP.

    Commentaire par kaka — 28 janvier 2009 @ 2:43

Envoyer un commentaire













PUBLICITE

HAUT DE PAGE L'Intelligent d'Abidjan

SOCEF-NTIC
Societe de Communication, d'Edition, de Finances et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

L'Intelligent d'Abidjan
Disponible sur le marche et sur le Net depuis le 04 septembre 2003 Edite par Socef-NTIC, Directeur G�n�ral : Asse Alafe W.

L'Intelligent d'Abidjan Edite par Socef-NTIC
E-mail : [email protected]    / E-mail:
Droits de reproduction et de diffusion reserves � L'Intelligent d'Abidjan
Site realise et edite par RICMedia