NATION
POLITIQUE
INTELLIGENCE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SOCIETES
CHRONIQUES
CULTURE
SPORT

30 janvier 2010

Elections présidentielles / Mme Simone Gbagbo face au CNRD:‘’Nous devons gagner pour fermer la porte à l’envahisseur étranger’’

Actualites QuotidienL'Intelligent d'Abidjan

Entamée le lundi dernier à la résidence du couple présidentiel à Cocody, la traditionnelle présentation de vœux à Mme Simone Ehivet Gbagbo, Première dame de Côte d’Ivoire s’est poursuivie le jeudi 28 janvier 2010, avec celle des membres du Congrès national de la résistance pour la démocratie (CNRD), dont elle est le secrétaire général. Mme Gbagbo a exhorté les membres du CNRD, conduits par le ministre Kabran Appiah, à s’impliquer davantage dans le processus électoral.

« 2010 est une année jubilaire et une année jubilaire n’est pas une année ordinaire. 2010 est une année chargée de l’espérance de la délivrance d’une nation, d’une famille (…) C’est aujourd’hui que se pose le problème de faire un choix avoir « une indépendance des oreilles percées » acquise depuis 1960 ou être véritablement indépendants et souverains pour récupérer tous nos biens confisqués (…) Dieu a mené ce combat pour nous et c’est lui qui a fait en sorte que les élections n’aient pas lieu avant 2010. Depuis des années, nous nous battons pour sortir des chaines de l’endettement excessif. Nous avons atteint le point de décision de l’initiative PPTE et nous marchons allègrement vers le point de décision », a expliqué Mme Simone Gbagbo, en s’appuyant sur l’histoire du peuple Hébreux qui, chaque 50 ans, célébrait son Jubilé, c’est-à-dire repartir dans une nouvelle vie. Selon le secrétaire général du CNRD, les signes de la délivrance de la Côte d’Ivoire sont tellement perceptibles, que rien n’est le fait du hasard. « Nous sommes en guerre contre la France et contre les étrangers et il n’y a pas d’autre signe que celui de la délivrance (…) Si Laurent Gbagbo est encore là, ce n’est pas le fait du hasard. 2010 est une année à prendre au sérieux et vous devez vous impliquer pour que sa spécificité soit effective et nous avons commencé à travailler. Nous devons gagner les élections pour fermer la porte à l’envahisseur étranger, pour ouvrir la porte à la souveraineté et à la gestion du pouvoir par les nationaux », a-t-elle exhorté. Pour ce faire, la Première dame a demandé à l’ensemble des partisans de la majorité présidentielle, de « mouiller le maillot », afin de « jeter les bases d’une Afrique libérée ». Au nom du président du CNRD, le ministre Kabran Appiah a exprimé les vœux de Bernard Dadié à Mme Gbagbo, avant que Patrick Brou, secrétaire général adjoint ne retrace les actions menées par le Congrès national de la résistance pour la démocratie, qui a fait sa sortie officielle le 2 mars 2006.
Olivier Dion

Page suivante »
HAUT DE PAGE L'Intelligent d'Abidjan

SOCEF-NTIC
Societe de Communication, d'Edition, de Finances et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

L'Intelligent d'Abidjan
Disponible sur le marche et sur le Net depuis le 04 septembre 2003 Edite par Socef-NTIC, Directeur G�n�ral : Asse Alafe W.

L'Intelligent d'Abidjan Edite par Socef-NTIC
E-mail : [email protected]    / E-mail:
Droits de reproduction et de diffusion reserves � L'Intelligent d'Abidjan
Site realise et edite par RICMedia