NATION
POLITIQUE
INTELLIGENCE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SOCIETES
CHRONIQUES
CULTURE
SPORT

30 juin 2009

Sports Football / Fin du stage des entraîneurs au CNTF de Bingerville Les entraîneurs ont reçu leur licence C

Actualites QuotidienL'Intelligent d'Abidjan

La FIFA et la CAF ont institué le système de licence A, B et C à l’intention des entraîneurs africains afin de « promouvoir et fixer, selon Hicham El Amrani, secrétaire général de la CAF, des repères en matière d’entraînement ». C’est dans cet esprit que la direction technique nationale (DTN) de la Fédération ivoirienne de football (Fif) a conduit au Centre national technique de football de Bingerville (CNTF) le stage de formation des entraîneurs comptant pour la licence C. Cette licence a été attribuée aux entraîneurs des clubs évoluant en D3. Commencé depuis le lundi 22 juin 2009, ce stage a pris fin au CNTF de Bingerville le samedi 27 juin 2009. Ils étaient au nombre de vingt-huit (28) venus de toutes les régions de la Côte d’Ivoire pour se recycler et accroître leurs acquis en matière de coaching. La formation s’est axée autour de la théorie et de la pratique de sanctionnées par un examen. A l’issue de l’examen final dont la moyenne générale était notée sur 20, vingt-trois (23) entraîneurs ont obtenu une moyenne supérieure ou égale à 12 et cinq (5) une moyenne supérieure ou égale à 10 et inférieure à 12. C’est Diabaté Bassiaka, coach de l’Entente sportive du Bafing, qui a occupé la première place avec un total de 14,60/20 de moyenne. « C’est avec un réel plaisir que je viens d’obtenir cette licence, c’est pour moi le défi du rayonnement du football en Côte d’Ivoire. La formation que j’ai reçue n’a fait qu’accroître mes connaissances dans le domaine du football», a dit l’impétrant Diabaté Bassiaka. Le docteur Ben Zarty représentant de la CAF, s’est dit satisfait du travail abattu par la DTN de la Fif. Pour ce faire, il a sollicité de cette structure un jumelage entre sa DTN et celle de la Fédération tunisienne de football. Quant à Sorry Diabaté, président de la Ligue professionnelle, il a invité les entraîneurs à faire en sorte que le football ivoirien s’éloigne des sentiers battus de l’amateurisme. Aussi a-t-il ajouté que l’institution des différentes licences permettra non seulement de mettre de l’ordre dans la maison du football africain mais d’avoir de la matière pour le développement du football. « Ceux qui n’ont pas de licence n’auront plus leurs noms sur les feuilles de match du football ivoirien. Une date limitée sera fixée. Pour entraîner un club de D1 nous exigerons dorénavant la licence A. (…) Faites en sorte qu’après ce stage le football ivoirien se développe », a fait savoir le président de la Ligue professionnelle.
KY

Page suivante »
HAUT DE PAGE L'Intelligent d'Abidjan

SOCEF-NTIC
Societe de Communication, d'Edition, de Finances et des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

L'Intelligent d'Abidjan
Disponible sur le marche et sur le Net depuis le 04 septembre 2003 Edite par Socef-NTIC, Directeur G�n�ral : Asse Alafe W.

L'Intelligent d'Abidjan Edite par Socef-NTIC
E-mail : [email protected]    / E-mail:
Droits de reproduction et de diffusion reserves � L'Intelligent d'Abidjan
Site realise et edite par RICMedia